Archives de octobre, 2012

Et si on prenait un peu d’altitude? A vélo, bien entendu. Des étudiants d’une école d’engineering aérospatial de l’université du Maryland rêvent depuis plusieurs mois d’un exploit : parvenir à faire voler un hélicoptère à propulsion humaine pendant plus de 10 secondes à une hauteur d’au moins 3 mètres. Le défi a été lancé voici une trentaine d’années par l’American Helicopter Society en hommage à l’un des pionniers de l’histoire de l’hélicoptère, Igor Sikorsky. Malgré les 250.000 dollars offerts, personne n’est encore jamais parvenu à relever le challenge. Pour la précision, l’engin volant doit également se redéposer sans casse dans un rayon de 10 mètres. Ne manquant pas de créativité, les étudiants ont imaginé une structure en fibre de carbone dotée de 4 hélices propulsées à l’aide d’un vélo. Baptisé Gamera, leur vélo-hélicoptère de 36 kg et 30 m d’envergure a été à un doigt de l’exploit comme le montre cette vidéo du vélo volant. De nouveaux essais sont prévus prochainement et quelque chose me dit que ces vélosophes de l’espace ne mettront plus très longtemps pour décrocher le Sikorsky Prize…

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Le vélo-hélicoptère Gamera d'étudiants en aéronautique

Le vélo volant Gamera d’étudiants en aéronautique.

Article de l’archive du vélosophe sur la même thématique : ‘Voler de ses propres… mollets

Publicités

Comme la plupart des constructeurs de voitures, Peugeot fabrique aussi des… vélos et des concept bikes. Le DL121 est le fruit d’un exercice de style original. Une recherche d’identité graphique basée sur le contraste. Sur la couleur mais aussi sur la matière. A l’avant, les designers Cathal Loughnane (concept) et Sophie Gazeau (couleurs et matières) ont fait la part belle aux finitions cuivrées. A l’arrière, tout est blanc, des jantes jusqu’à la selle en cuir. en passant par la pochette pour tablette à l’intérieur du cadre. A mi-chemin entre le vélo et la pièce d’art de collection, cette création ne laisse en tout cas pas indifférent. On aime ou on n’aime pas mais je suis sûr qu’elle en fera rêver plus d’un. Sur la plan technique, le cadre est en aluminium à épaisseur variable et la roue avant en carbone recouvert de cuivre. Si le modèle vous plaît, allez jeter un œil sur la galerie du Peugeot Design Lab (studio de design spécialisé dans la stratégie de projet de marque). Le DL121 est loin d’être leur premier vélo.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Le concept bike DL121, une création du Peugeot Design Lab.

Le concept bike DL121, une création du Peugeot Design Lab.

Il avait deux passions. La mode et le vélo. Pour la présentation d’une nouvelle collection de vêtements pour cyclistes urbains lors de la semaine de la mode de Londres, il loue deux bus double deck qu’il aménage sous le signe du… vélo. L’originalité du concept séduit et les réactions du public le confortent dans l’idée qu’un vieux bus londonien serait un outil formidable pour promouvoir la culture du vélo en ville. Quelques mois plus tard, son rêve se réalise, il ouvre ‘the bicycle library‘. Mais c’est qui ‘il’? Désolé pour les présentations, ‘il’ s’appelle Karta Healy, un rêveur en passe de faire changer les mentalités sur les questions de mobilité en milieu urbain. Son bus est une véritable ‘vélothèque’. A l’étage, on y trouve un espace bibliothèque, un lieu d’exposition et un bar où l’on peut consulter de nombreuses références de l’histoire, de la culture et du design vélo (et toute une série de sites internet cultes sur le vélo sur iPad). En bas, le visiteur y trouve divers accessoires tendances et des bonnes idées pour profiter au mieux des joies du vélo. A l’extérieur, divers types de vélos sont proposés en location : vélo pliable, mini vélo, pignon fixe, vélo utilitaire, vélo cargo et vélo électrique. Des vélos pour tous les goûts, pour que chacun puisse tester et trouver le modèle qui lui convient le mieux. Et en cas d’achat, le montant des locations est déduit de la facture. Bref, un lieu d’inspiration pour tous les vélosophes (confirmés ou en devenir). Merci Karta!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Evoquez la créativité liée au vélo et les images de designs futuristes et autres concept bikes se bousculent dans les esprits. Alors, que diriez-vous d’un voyage vers le futur? Style anno 1913. Deux amis passionnés d’aviation se prennent à rêver d’un vélo capable de battre des records de vitesse. Ensemble, Etienne Bunau-Varilla et Marcel Riffard cogitent et mettent au point une bicyclette pour le moins spéciale : le ‘vélo-torpille’. Dotée d’un carénage aux lignes aérodynamiques d’un dirigeable, leur invention ne fait que 17 kg. Autant dire un poids plume pour l’époque. Mais pour battre des records, il faut des jambes. C’est le cycliste français Marcel Berthet, spécialiste de la piste, qui aura le privilège de prendre place dans la machine du futur. Et d’inscrire son nom sur les tablettes de l’Union Cycliste Internationale (UCI) en tant que recordman du monde de l’heure. Un honneur qui lui reviendra à plusieurs reprises, dont la dernière fois pour un effort de 43 km 775. Une prouesse qui leur valait bien aussi une petite place sur les tablettes du vélosophe.

Crédit photos : Gallica/Bibliothèque nationale de France

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.