Archives de septembre, 2013

En voilà une initiative comme on les aime. Imaginez, un événement sur la créativité liée au vélo et au design. Pour montrer que le vélo est bien plus qu’un simple objet fonctionnel et pratique pour se déplacer au quotidien, le centre bruxellois de la mode et du design MAD Brussels a organisé une manifestation faisant la part belle au vélo design, la Mad Bike Parade. « Nous avons invité des designers et créatifs à customiser des vélos et à la présenter au grand public lors d’une parade dans les rues de Bruxelles pendant la journée sans voiture dans le cadre de la semaine de la mobilité », expliquent les organisateurs Silvia Martinelli et Olivier Gilson. La parade présentait un mélange de vélos uniques créés pour l’occasion (en autonomie ou en collaboration avec l’atelier Cyclo) et de modèles originaux. Et les amateurs de vélos d’exception n’ont pas été déçus tant le plateau de créations était éclectique et de qualité : vélo-camping, vélo en bois, fixie au cadre troué, play bike, vélo chopper, vélo en bambou, pignon fixe entièrement décoré main, bikebercue, … et même un triplet (tiens, tiens). Ce rassemblement de joyeux vélosophes en a clairement fait rêver plus d’un. Il suffisait de voir les yeux de certains (jeunes et moins jeunes) pour lire l’émerveillement ou l’admiration voire quelques interrogations. Mais jamais l’indifférence. C’est qu’un beau vélo design laisse rarement insensible. N’est-ce pas Silvia et Olivier?

Vous trouverez davantage de photos de la Mad Bike Parade sur ma nouvelle page Facebook.

Vélo design customisé par Gert Nys et Reginald Decoster. Mad Bike Parade 2013 à Bruxelles.

Vélo design customisé par Gert Nys et Reginald Decoster. Mad Bike Parade 2013 à Bruxelles.

Qui suis-je? Sport né aux Etats-Unis dans les années 2000, je me pratique avec une balle et un maillet par équipe de trois joueurs. Le but? Il y en a même deux. Pédaler et s’amuser. Vous m’avez reconnu? Bien vu, je suis le hardcourt bike polo. La discipline est plutôt confidentielle mais pas moins spectaculaire et exigente. Imaginez le bagage technique pour garder l’équilibre sur le vélo, driver la balle, tenir les adversaires à l’oeil, dribbler et marquer. Le tout sans jamais mettre pied à terre. La dextérité fait rêver. Vous pouvez toujours essayer de vous entraîner avec votre vélo, mais sachez que les vélos de hardcourt bike polo sont des fixies plus compacts que les modèles à pignon fixe classiques pour pouvoir réaliser des virages serrés. Et dotés d’un plus petit ratio pour de meilleures accélérations. Et puis, il y a le détail qui tue. Rayon roues. Si elles sont parfois recouvertes d’une cover, c’est pour protéger les rayons bien sûr, mais aussi et surtout pour… éviter d’encaisser un but idiot entre les rayons, explique Benjamin Morceau, l’organisateur du récent championnat de France de hardcourt bike polo (FHBPC) à Montpellier. Maintenant, il existe aussi des roues à 48 rayons plus solides. Une petite démo? Regardez ce résumé du FHBPC 2013. Avec environ 400 pratiquants, la France est la nation phare de la discipline en Europe. Lors des récents championnats d’Europe (EHBPC),les équipes de l’Hexagone ont décroché 9 des 16 tickets qualificatifs pour les championnats du monde (WHBPC) qui se tiendront le mois prochain en Floride. A suivre du 16 au 20 octobre!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Le hardcourt bike polo se joue sur des vélos à pignon fixe compacts. (photo de Caro Paulette).

Le hardcourt bike polo se joue sur des vélos à pignon fixe compacts. (photo de Caro Paulette).

Si le monde du design et du vélo vous fascine, le nom de Michael Embacher ne vous est probablement pas étranger. Architecte de formation, cet Autrichien s’est découvert une passion pour les vélos qui ont marqué leur époque. Au fil des ans, la passion s’est transformée en collection et l’homme a aujourd’hui plus de 200 modèles originaux en sa possession. Inutile de préciser que la Collection Embacher est un véritable trésor. Mais Michael partage volontiers les histoires et anecdotes liées à ses trouvailles. Tantôt sous la forme d’un magnifique ouvrage (Cyclepedia), tantôt au travers une exposition. Vous envisagez un citytrip à Vienne prochainement? Ca tombe bien mais ne trainez pas car le MAK (Musée des arts appliqués et de l’art contemporain) présente 50 vélos icônes du collectionneur dans le cadre d’une exposition intitulée ‘Tour du monde, Bycicle stories’ jusqu’au 6 octobre 2013. L’expo retrace l’histoire du vélo en tant qu’objet culte et met en évidence l’évolution du vélo en termes d’innovation et de design. Parmi les quelques perles exposées, on admirera notamment le Moulton Speedsix, le vélo de piste en cadre monocoque en carbone Bianchi C-4 Pista, le tandem compact Tur Meccanica Bi Bici ou encore le vélo-valise Skoot.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.