Archives de août, 2014

Le plus grand salon européen du vélo Eurobike se tient chaque année à Fredrichshafen, à deux pas du lac de Constance, dans le sud de l’Allemagne. L’événement est attendu de pied ferme par les amateurs de nouveautés cyclistes car les plus grandes marques viennent y présenter leurs nouvelles collections et dernières innovations. Traditionnellement, le salon démarre par la remise des prix du prestigieux concours de design Eurobike Award. Cette année, quelque 500 produits étaient en lice. Les membres du jury ont finalement remis le label de qualité à 56 fabricants et décerné 11 Eurobike Gold Awards. Parmi eux, on retrouve notamment le vélo de triathlon Rafael Ueberbike. Le jury a estimé qu’il était un exemple d’excellence en matière de design, de qualité et de fonctionnalité : « Le vélo de triathlon de Rafael porte admirablement son nom d’Ueberbike. Il est superbe. Toutes les pièces montées sur le vélo ont été intégrées avec intelligence. Pratiquement aucun câble n’est apparent. Il s’agit d’une réelle innovation« . Autres points forts de ce ‘coup de coeur’ : les freins intégrés, l’excellent aérodynamisme et la rapidité du démontage des roues en cas de crevaison en compétition.

Vélosophe sera présent au salon Eurobike ce samedi. Un reportage photo suivra sur la page Facebook de Vélosophe.

Le vélo de triathlon Rafael-r-023 fait partie des 11 lauréats de l'Eurobike Gold Award 2014 (prestigieux concours de design organisé par le plus grand salon européen du vélo Eurobike).

Le vélo de triathlon Rafael Ueberbike fait partie des 11 lauréats de l’Eurobike Gold Award 2014 (prestigieux concours de design organisé par le plus grand salon européen du vélo Eurobike) (Photo : EUROBIKE Friedrichshafen)

 

Imaginez à quoi pourrait ressembler le vélo du futur grâce à l’impression 3D. Voilà le défi que s’est lancé l’Australien James Novak. Architecte et designer industriel de formation, le jeune professeur d’université s’est découvert une passion pour l’impression 3D. A tel point qu’il mène actuellement une thèse sur la fabrication additive dans le domaine des produits sportifs. Durant quatre mois, James a planché sur un projet qui tirerait au maximum profit du potentiel de l’impression 3D. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas tant la modélisation du vélo (150h de travail) mais bien la recherche de l’idée maîtresse qui a nécessité le plus de temps. Car ce mode de fabrication implique de penser autrement et de faire fi des contraintes traditionnelles. Le résultat est pour le moins surprenant et réussi. Notre vélosophe australien est parvenu à repousser les limites de la fabrication traditionnelle en revisitant complètement le concept du cadre de vélo. Créé d’une seule pièce, le cadre a été produit à partir de résine en collaboration avec le spécialiste belge de l’impression 3D Materialise. Quand je vous dis que la créativité liée au vélo a encore de belles heures devant elle…

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Cadre de vélo original produit d'une seule pièce en impression 3D par le designer industriel australien James Novak en collaboration avec l'entreprise belge i.materialise.

Cadre de vélo original produit d’une seule pièce en impression 3D par le designer industriel australien James Novak en collaboration avec l’entreprise belge i.materialise.

 

Le Shweeb est une attraction cycliste qui fait fureur en Nouvelle-Zélande. Cette capsule inspirée d’un vélo couché est suspendue à un monorail et propulsée à l’aide d’un pédalier. Si vous êtes dans un grand jour, vous pouvez tenter de battre le record de vitesse du circuit (une boucle de 200 mètres à parcourir trois fois), les responsables du parc d’aventures Agroventures (à Rotorua) se feront un plaisir de vous remettre la coquette somme de 1000$ si vous y parvenez. Avant de devenir une attraction, le Shweeb a été développé tel un système de transport en commun futuriste et écologique. En 2010, Google avait en effet lancé un appel à ‘idées pour le changement’ et le concept du Shweeb était l’un des 150.000 projets introduits. Jugé comme le plus innovant en matière de mobilité durable, le concept avait terminé parmi les 5 heureux lauréats. Ce titre avait valu aux concepteurs de bénéficier d’un large financement du géant du web pour mener des études de recherche et de développement. C’est ainsi qu’ils ont eu l’idée de décliner le projet original en attraction pour un parc d’aventures. Encore une bonne raison d’envisager des vacances au pays du long nuage blanc…

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Le Shweeb est une attraction cycliste du parc d'aventures Agroventures à Rotorua, en Nouvelle-Zélande.

Le Shweeb est une attraction cycliste du parc d’aventures Agroventures à Rotorua, en Nouvelle-Zélande.