Archives de janvier, 2017

C’est en regardant une étape de montagne du Tour de France que Fraser Leid eut l’idée de concevoir un vélo capable de récupérer l’énergie du pédalage pour offrir une assistance motorisée. Etudiant en design industriel, il tenait à proposer une forme de cadre unique. Un vélo qui aurait pu être le fruit d’une collaboration entre Ferrari et Pirelli. Dans cette logique, le design devait forcément incarner la notion de vitesse. Le mécanisme imaginé repose sur deux choix particuliers. Tout d’abord, il abandonne la chaîne classique au profit d’un moyeu spécial doté de balais de moteur électrique. De la sorte, la rotation de la roue crée un courant électrique qui alimente une batterie placée à l’arrière du cadre. Ensuite, il remplace la fourche avant par un système de bras. Dès que le cycliste active l’assistance, ce bras déplace la roue vers l’arrière en position motorisée et un moteur situé à l’avant du cadre actionne la roue. On parie que vous ne regarderez plus jamais les étapes de montagne de la même manière?

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Découvrez mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ sur www.velosophe.be/livre :)

Concept bike de Fraser Leid inspiré d'une possible collaboration entre les marques Ferrari et Pirelli.

Concept bike de Fraser Leid inspiré d’une possible collaboration entre les marques Ferrari et Pirelli.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laissez-moi vous souhaiter une merveilleuse année vélosophique. Une année créative. Une année où, comme le vélosophe de cette illustration, vous oserez vous lancer dans vos rêves les plus fous. Pour ne jamais avoir de regrets de ne pas les avoir tentés*. Et surtout, que ça roule. Chaud devant!

Pour la petite histoire, cette illustration est l’oeuvre de mon frère Michaël. Entre deux dédicaces de nos contes humoristiques sur un festival BD en 2013, nous partons dans un délire. En quelques traits sur un coin de table, un personnage prend forme, puis un grand-bi. Les mises en situation du cycliste deviennent de plus en plus loufoques. En se remémorant notre pointe de vitesse à 84 km/h sur notre triplet, il imagine les joies épiques du grand-bi dans les cols de montagne. Sans le savoir, il venait de me dessiner ma carte de vœux 2017…

* De mon côté, parallèlement à l’animation de ce blog et à la promotion de mon livre, je me suis lancé dans une nouvelle aventure vélosophe… en devenant l’importateur et le distributeur de la bière Vélosophe en Belgique. Plus d’infos sur www.velosophe.be/biere

Vélosophe vous souhaite une merveilleuse année 2017. (Illustration de Michaël Mageren)

Vélosophe vous souhaite une merveilleuse année 2017. (Illustration de Michaël Mageren)