L’origine surprenante du mur de la mort

Publié: 23 août 2018 dans collection
Tags:, , ,
Les acrobaties cyclistes sur le mur de la mort, ou tourbillon de la mort, étaient une attraction foraine populaire il y a près d'un siècle.

Les acrobaties cyclistes sur le mur de la mort, ou tourbillon de la mort, étaient une attraction foraine populaire il y a près d’un siècle.

En tant qu’amateur/amatrice de créativité autour du vélo, vous avez probablement déjà croisé ces photos vintage de murs de la mort. Le mur de la mort est une construction en bois aux allures de mini vélodrome circulaire d’un diamètre de quelques mètres. A l’origine, cette piste était utilisée par les fabricants de cadres de vélo pour tester leur matériel. Très vite, les forains ont exploité… la piste pour proposer des numéros d’acrobaties cyclistes. Sensations fortes garanties. Avec le temps, diverses variantes ont vu le jour, avec des pistes en bois verticales et même des sphères. « Des attractions extrêmement populaires sur les fêtes foraines il y a près d’un siècle », affirme Marc-André Elsig, auteur de longues recherches sur le sujet et propriétaire d’un magnifique musée du vélo en Suisse. Parfois rebaptisé en cercle de la mort ou en tourbillon de la mort, le mur n’usurpait pas son appellation tant les cyclistes devaient faire preuve de dextérité pour maîtriser la force centrifuge et vaincre les lois de l’équilibre. Des forains expliquent qu’il fallait plusieurs semaines d’entraînement avant d’envisager de rouler à la verticale et de s’arrêter sans dégâts, ni pour le vélo ni pour le cycliste. Voulant toujours offrir davantage de spectacle, les forains n’ont cessé d’accroître les risques, tantôt en multipliant le nombre de cyclistes sur la piste, tantôt en exposant les cyclistes à des animaux sauvages comme des fauves en cas de chute. Une surenchère qui a finalement vu le vélo disparaître au profit de la moto.

Vous possédez des photos de vélos sur des murs de la mort? N’hésitez pas à me contacter par mail :)

Envie de découvrir le musée du vélo de Marc-André Elsig? Cliquez sur la photo suivante pour découvrir quelques vélos originaux de sa collection surprenante

Vélo pour 10 personnes exposé au musée du vélo de Marc-André Elsig dans le Valais en Suisse.

Vélo pour 10 personnes exposé au musée du vélo de Marc-André Elsig dans le Valais en Suisse.

Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram (et partagez)

 

Publicités

Envie de commenter?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.