Archives de la catégorie ‘art’

Donnez-lui quelques tubes métalliques et il vous écrira un vélo à la cintreuse et au fer à souder. Un vélo aux lignes envoûtantes comme seuls les poètes de l’acier en sont capables. Sculpteur et designer, le New Yorkais Josh Hadar s’est forgé son univers si singulier par passion pour le métal. En multipliant les explorations du matériau, il s’est lancé dans la fabrication de vélos artisanaux. Déçu que l’eco-design soit si souvent associé à des créations fades et sans relief, notre vélosophe de Manhattan entreprend de créer des vélos dotés d’une forte personnalité. Tantôt inspirées d’un trait de crayon, tantôt d’un voyage à l’autre bout du monde, ses créations sont à chaque fois le fruit d’une histoire originale. Mais peu importe la forme – chopper, cruiser ou e-trike -, la patte de l’artiste est inimitable. Ne sentez-vous pas souffler ce vent de liberté et d’évasion rien qu’à contempler ses sculptures sur roues? Bon vent, l’artiste!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Découvrez mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ sur www.velosophe.be/livre :)

Vélo Lionheart du sculpteur new yorkais Josh Hadar.

Vélo Lionheart du sculpteur new yorkais Josh Hadar.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La brasserie américaine New Belgium a invité douze artistes à customiser un vélo de Detroit Bikes dans le cadre d’un concours d’art sur vélo. Alors que la plupart des artistes ont exprimé leur créativité en peignant le cadre, Brinkley Messick est allé plus loin dans la démarche en combinant peinture sur cadre et sacoches en cuir sur mesure. Bien qu’adepte de la récupération et du recyclage, le lauréat du concours a adopté le cuir comme support artistique dans le prolongement du cadre. Les différentes décorations rendent hommage aux paysages western du Colorado et de sa Caroline natale. Rien de bien étonnant puisque Brinkley oeuvre aussi à la préservation des espaces naturels. Il a d’ailleurs choisi de remettre le chèque de 5000$ du concours à une association active dans ce domaine. Pour le cadre, l’artiste a misé sur le contraste entre les décorations à la peinture et le cadre à l’état brut. Le cadre nu souligne, selon l’artiste, le lien avec l’histoire de Detroit. Les curieux peuvent découvrir les vélos des 12 artistes sur le site de la New Belgium’s Art Bike Competition.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ (avec un chapitre complet sur les projets vélo de 21 constructeurs automobiles !) est disponible via www.velosophe.be/livre

Vélo customisé sur le thème des grands espaces du western américain.

Vélo customisé sur le thème des grands espaces du western américain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’artisan italien Luca Agnelli (Agnelli Milano Bici) est fasciné par les canons de beauté d’un temps révolu. Spécialisé dans la customisation de vélos, il récupère les réservoirs de mobilettes pour fabriquer des vélos électriques et y intégrer la batterie. Ses vélos, volontiers rétro, sont à chaque fois des pièces uniques. Récemment, notre esthète vélosophe a réalisé un nouveau vélo d’un tout autre style mais tout aussi original : un vélo électrique mariant un triporteur Doniselli de 1929 avec le museau d’une Citroën 2CV. « Ces deux objets de design sont pour moi des icones », m’explique Luca Agnelli. « L’étape la plus complexe a été de retravailler le museau pour arriver à des proportions adaptées au triporteur. Les faces latérales ont elles aussi nécessité de nombreuses heures de travail ». Doté d’une assistance électrique, le triporteur offre un coffre avantageux et multifonctionnel. Quant aux phares, ils sont également fonctionnels. Plusieurs candidats ont manifesté leur intérêt d’acquérir ce vélo d’exception mais le restaurateur italien se donne encore le temps de la réflexion. Qui a dit que vélo et voiture ne faisaient pas bon ménage?

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ (avec un chapitre complet sur les projets vélo de 21 constructeurs automobiles !) est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce vélo de Luca Agnelli combine un triporteur Doniselli et un museau de Citroën 2CV.

Ce vélo de Luca Agnelli combine un triporteur Doniselli et un museau de Citroën 2CV.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous souvenez-vous du vélo entièrement en bois Splinterbike ? Ce vélo a fait école. L’an dernier, un professeur de technique bois bruxellois s’était inspiré du projet britannique pour réaliser un vélo 100% bois similaire avec ses élèves, avec un record de l’heure à la clé. Un an plus tard, le vélo de Michael Thompson a encore fait des émules. Cette fois, en poussant le vice jusqu’à remplacer la propulsion par engranage par une chaîne de vélo en bois ! L’idée est venue de Tom Rydant, directeur de l’école secondaire GO! KTA Dendermonde, suite à un reportage télévisé sur le Splinterbike. Convaincu du potentiel pédagogique d’un tel projet, notre homme et le responsable de sa section bois (Tim Haemelinck) se lancent dans l’aventure. Le projet est néanmoins complexe. Pour relever le défi technique, l’école secondaire s’allie avec la section technologie bois de la haute école gantoise HoGent. Son responsable Paul Delcour est séduit sur-le-champ. Divers workshops et échanges sont organisés entre les deux écoles et deux bacheliers (Jonas De Brauwer et Dylan Liedts) s’emparent du projet comme travail de fin d’étude. Le volet le plus ambitieux du projet a sans aucun doute été la fabrication de la chaîne en bois. Les maillons ont fait l’objet de recherches avancées sur les essences de bois et la mise en oeuvre les plus appropriées (études des propriétées, tests de résistance, …). Un travail minutieux qui a complètement dynamisé le processus d’apprentissage. « Rien de tel pour donner l’envie d’apprendre aux jeunes et pour promouvoir la filière bois dans l’enseignement », me confie un directeur presque ému. Pour les amateurs de bois, voici les espèces de bois utilisées pour ce vélo : pédales en padouk, pédalier en frêne d’Amérique, chaîne en hêtre et padouk, pignon en padouk, guidon en contreplaqué de bouleau collé, fourche en frêne d’Amérique, roues en bouleau, cadre en frêne d’Amérique. Au final, ce vélo original en bois ne pèse que 11 kg (mais une tonne de savoir) ! Le design du cadre est l’oeuvre de Jonas De Brauwer. En guise de cerise sur le gateau, Jonas De Brauwer a établi un nouveau record de l’heure sur vélo 100% bois (19,4 km) et de vitesse (26,9 km/h) au Vlaams Wielercentrum Eddy Merckx (Blaarmeersen) à Gand ce 29 septembre 2016. Découvrez les photos de l’exploit sur https://www.facebook.com/velosophes/photos/?tab=album&album_id=1126551560714186

(c) photos : Wouter Maeckelberghe

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce vélo entièrement en bois est le fruit d'une collaboration pédagogique entre l'école secondaire GO! KTA Dendermonde et la haute école gantoise HoGent.

Ce vélo entièrement en bois est le fruit d’une collaboration pédagogique entre l’école secondaire GO! KTA Dendermonde et la haute école gantoise HoGent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le vélo et l’art font souvent bon ménage. Nouvelle preuve avec ce vélo venu d’Italie. Depuis quelques années, le collectif d’artistes romains Cicli Art Lab a pris l’habitude de transformer les deux-roues en oeuvres d’art. L’une de ses dernières créations est le vélo ‘Alchimia’, décoré à la main par Riccardo Fortuna. Avouez que l’alchimie est plutôt réussie. « Au-delà du plaisir de la conduite, les cyclistes passionnés recherchent de plus en plus à se démarquer et nous travaillons soit à l’inspiration soit sur commande », explique l’artiste peintre, rencontré au salon LikeBike à Monaco. Ce modèle est une série limitée, volontairement mystérieuse pour inciter à la réflexion et à l’évasion. D’abord crayonnée grossièrement pour établir les proportions, la fresque a ensuite été finalisée avec une peinture à l’eau protégée par un vernis. Le délai de production est d’environ un mois, pour une dizaine de jours de peinture. L’idée vous inspire? Le collectif a d’autres modèles à son actif (vélo Leonardo da Vinci, cadre Pompei, vélo Musica, Florilège, …) et propose aussi la décoration de jantes (admirez la vidéo de Riccardo Fortuna à l’oeuvre) ou de pédaliers. Dis chérie, on ne se ferait pas un petit week-end à Rome?

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Au retour d’un col mémorable à vélo, Paul Sonley souhaite réaliser une illustration originale de son itinéraire. Comme beaucoup de cyclistes, il a enregistré sa sortie à vélo avec l’application mobile du réseau social Strava. Pour lui, il ne fait aucun doute qu’il doit y avoir un moyen d’exporter ses données GPS pour en faire une oeuvre d’art originale. Malheureusement, après de longues recherches, le graphiste de formation ne trouve rien de satisfaisant sur le web. Créatif dans l’âme, notre vélosophe anglais du Yorkshire se bricole donc son propre système D en combinant le traitement des données exportées dans plusieurs logiciels de visualisation. Pour accentuer le côté artistique de l’illustration, le designer apporte ensuite une dernière (re)touche personnelle à la sortie des logiciels. Convaincu du potentiel de sa technique, Paul commercialise désormais sa trouvaille via Loopieroute. Vous lui envoyez vos données et il se charge d’immortaliser le tracé de votre itinéraire. Qui plus est, avec personnalisation du texte de la légende de votre oeuvre. Des cyclotouristes amateurs dans la salle?

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ne dit-on pas que les cyclistes sont des artistes? En tout cas, les as du vélo inspirent les artistes. Connaissez-vous Horst Brozy? Ce graphiste et peintre allemand s’est forgé une solide réputation d’illustrateur dans le peloton professionnel. Depuis quelques années, tous les grands champions ont eu droit à leur portrait. Fasciné depuis toujours par le cyclisme, Horst a développé un style singulier qui combine diverses techniques de dessin comme la gouache, les crayons de couleur ou les crayons gras. Selon l’inspiration du moment, l’artiste varie les techniques mais le style et le trait restent toujours très reconnaissables. Je ne peux m’empêcher de partager le lien de son calendrier 2016 ‘Ride for Peace & Freedom’, dont les 12 heureux élus sont Kristoff, Nibali, Cummings, Degenkolb, Valverde, Greipel, Froome, van Avermaet, Pinot, Sagan, Porte et Kiryenka. Verdict du vélosophe : « Sur ce coup-là, je n’aurais rien contre les années de 13 ou 14 mois… »

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce diaporama nécessite JavaScript.