Archives de la catégorie ‘festival’

Offrez un vélo à un enfant et il l’enfourchera naturellement sans la moindre explication. Intuitif, le vélo est aussi universel. Aux quatre coins du monde et à tous les âges, le vélo séduit et fascine. Pas étonnant dès lors que tant de créatifs s’inspirent du vélo pour laisser libre cours à leur imagination. Je vous l’assure, le sujet est inépuisable. Rien que sur ce blog, j’ai déjà abordé plus de 225 vélos originaux, auxquels il faut ajouter tous les projets vélosophes relayés sur la page Facebook ou le compte Twitter de Vélosophe. Face à tant de créativité, vous êtes de plus en plus nombreux à m’interpeller sur les possibilités de voir tous ces vélos ou l’idée de mettre en place des rencontres de vélosophes. Grâce à l’organisateur du salon Bike Brussels (qui se tiendra du 15 au 18 septembre à Tour & Taxis à Bruxelles), le projet est devenu réalité. Bike Brussels et Vélosophe ont en effet uni leurs forces pour proposer une exposition d’une bonne dizaine de vélos originaux venus d’Allemagne, des Pays-Bas, d’Italie, de Suisse, de France et de notre plat pays. Une sélection éclectique de pièces uniques, dont quelques unes n’ont jamais été exposées en Belgique. C’est donc avec grand plaisir que je vous convie à quatre jours de convivialité sous le signe de la vélosophie (il y aura même de la bière Vélosophe…). A vos agenda!

Et comme une bonne nouvelle arrive rarement seule, je vous offre 2 entrées gratuites pour le salon Bike Brussels (il vous suffit d’utiliser le code promotionnel bb17bb)

Le salon du vélo Bike Brussels (15-18 sept 2017) accueillera une exposition de vélos originaux sélectionnés par Vélosophe.

Le salon du vélo Bike Brussels (15-18 sept 2017) accueillera une exposition de vélos originaux sélectionnés par Vélosophe.

Publicités

La vélorution universelle est un mouvement urbain qui prône une mobilité non polluante et revendique une place plus importante pour le vélo en ville. « Nous luttons contre la privatisation de l’espace public par la voiture et souhaitons rendre nos villes plus conviviales, notamment par l’aménagement de davantage de sites propres pour les vélos », explique un vélorutionnaire. Depuis 2010, les vélorutionnaires organisent chaque année un grand rassemblement début juillet. Après Paris, Concarneau, Marseille et Grenoble, l’événement vient de se tenir à Bruxelles. Quatre jours de rencontres animées, avec entre autres des joutes vélo, des visites d’ateliers vélo alternatifs, des masses critiques, une projection de film, … « Avec une bonne dizaine d’habitués de l’événement, nous avions porté la candidature de Bruxelles l’an dernier à Grenoble. Toute l’équipe de bénévoles a fourni un travail formidable avec le soutien des réseaux des ateliers vélo », déclare Réginald de Potesta de Waleffe. « Nous ne pouvons que nous réjouir d’être parvenus à rassembler plus de 1000 cyclistes, dont environ 200 venus de l’étranger, pour la grande parade à vélo dans les rues de Bruxelles. Une belle réussite qui aura aussi permis de fédérer les différents réseaux et de favoriser les rencontres au sein de la communauté cycliste dans la capitale. De bon augure pour l’avenir. » Rayon créativité aussi, les amateurs de vélos originaux ont été servis. Pas de vélorution sans vélos sono et tall bikes, cela fait partie de l’ADN de l’événement. Découvrez les photos de la grande parade de la vélorution universelle à Bruxelles sur la page Facebook de Vélosophe. Pour les amateurs, l’édition 2016 se tiendra à Toulouse.

Les tall bikes font partie du paysage de la grande parade à vélo de la vélorution universelle.

Les tall bikes font partie du paysage de la grande parade à vélo de la vélorution universelle.

 

Du 3 au 5 avril, des vélosophes des quatre coins d’Europe, de Taiwan et des Etats-Unis ont participé à la première édition du salon du vélo d’exception LikeBike à Monte Carlo. L’initiative lancée par Mark Hillsdon et Wladimir Singer entendait offrir le meilleur du vélo haut de gamme et une plate-forme des avancées technologiques et de l’innovation dans le monde du vélo. Pour le coup, les visiteurs en ont eu plein les yeux : vélos en bois ou en bambou, vélos de haute technologie, vélos en matériaux exclusifs, vélos ingénieux aux multiples brevets, modèles expérimentaux, … Bref, une belle collection d’objets de désir à deux roues à découvrir via la galerie photo LikeBike sur la page Facebook de Vélosophe. Pratiquement chaque vélo exposé ayant pu faire l’objet d’un article sur ce site, je ne manquerai pas de revenir d’ici peu sur plusieurs belles histoires glanées dans les allées de Monaco. En attendant, continuez de rêver avec cette vidéo de la démonstration de Kenny Belaey, multiple champion du monde de trial…

Salon du vélo d'exception LikeBike à Monaco.

Salon du vélo d’exception LikeBike à Monaco.

 

 

Les amateurs de vélos customisés, design et urbains en ont eu plein les yeux ces 28, 29 et 30 mars à la 3e édition du salon SPIN London. « Le vélo ne cesse de gagner en popularité », déclare Alex Daw, le fondateur de l’événement. « Toutefois, le vélo n’est plus uniquement un moyen de transport, il est l’expression d’un mode de vie, d’une attitude, d’une identité. Plus que jamais, il devient un prolongement de la personnalité. La culture du vélo urbain est particulièrement riche et nous voulions lui rendre hommage, sous toutes ses formes ». Pari pleinement rempli : 70 exposants (fabricants de cadres indépendants, inventeurs d’accessoires vélo, créateurs de collections de vêtements, …) dont 40% venus de l’étranger, démonstrations de hardcourt bike polo (London Hardcourt Bike Polo Association, LHBPA) et de BMX, exposition d’illustrations d’artistes inspirés par le vélo, conférences, représentations théâtrales et musicales, … Tout était au rendez-vous pour un week-end hautement vélosophique. Découvrez un aperçu de la 3e édition de SPIN London en 40 photos.

Vélo Rizoma exposé à la 3e édition du salon du vélo urbain SPIN London.

Vélo Rizoma exposé à la 3e édition du salon du vélo urbain SPIN London.

En voilà une initiative comme on les aime. Imaginez, un événement sur la créativité liée au vélo et au design. Pour montrer que le vélo est bien plus qu’un simple objet fonctionnel et pratique pour se déplacer au quotidien, le centre bruxellois de la mode et du design MAD Brussels a organisé une manifestation faisant la part belle au vélo design, la Mad Bike Parade. « Nous avons invité des designers et créatifs à customiser des vélos et à la présenter au grand public lors d’une parade dans les rues de Bruxelles pendant la journée sans voiture dans le cadre de la semaine de la mobilité », expliquent les organisateurs Silvia Martinelli et Olivier Gilson. La parade présentait un mélange de vélos uniques créés pour l’occasion (en autonomie ou en collaboration avec l’atelier Cyclo) et de modèles originaux. Et les amateurs de vélos d’exception n’ont pas été déçus tant le plateau de créations était éclectique et de qualité : vélo-camping, vélo en bois, fixie au cadre troué, play bike, vélo chopper, vélo en bambou, pignon fixe entièrement décoré main, bikebercue, … et même un triplet (tiens, tiens). Ce rassemblement de joyeux vélosophes en a clairement fait rêver plus d’un. Il suffisait de voir les yeux de certains (jeunes et moins jeunes) pour lire l’émerveillement ou l’admiration voire quelques interrogations. Mais jamais l’indifférence. C’est qu’un beau vélo design laisse rarement insensible. N’est-ce pas Silvia et Olivier?

Vous trouverez davantage de photos de la Mad Bike Parade sur ma nouvelle page Facebook.

Vélo design customisé par Gert Nys et Reginald Decoster. Mad Bike Parade 2013 à Bruxelles.

Vélo design customisé par Gert Nys et Reginald Decoster. Mad Bike Parade 2013 à Bruxelles.

Ils avaient annoncé de la pluie, mais les quelque 150 vélosophes qui s’étaient donné rendez-vous à Ciney ce 25 août pour la première édition de la balade à vélo vintage La Savoureuse  ont presque regretté de ne pas avoir embarqué la crème solaire. Une première organisée de main de maître par Patrick Jacquemin et sa joyeuse équipe. Amateur de courses vintage, Patrick a eu l’idée de créer le premier événement du genre en Wallonie après avoir participé à plusieurs balades de référence telles que l’Anjou Vélo Vintage, le Retro Ronde et La Patrimoine. Avec quelques amis et le soutien notamment  de l’Office du tourisme de Ciney et du Gracq (groupement des cyclistes au quotidien), le projet s’est concrétisé ce dimanche. Au programme, 3 parcours au choix, de 20, 60 et 90 km. Outre le charme des routes du Condroz, les participants venus des quatre coins de la Belgique, de France, des Pays-Bas, du Luxembourg et même d’Angleterre ont également apprécié les dégustations de produits du terroir lors des escales gourmandes. Rayon vélo aussi, il y en avait pour tous les goûts : du vélo Pedersen au fixie, en passant par le vélo vintage selfmade ou encore le Brompton et quelques beaux vélos de collection. Il ne fait aucun doute que l’événement se fera une belle place dans le calendrier des amateurs de vélo vintage. Dit Patrick, c’est quand l’édition 2014?

D’autres photos de l’événement ont été publiées sur la nouvelle page Facebook du vélosophe.

Quelques beaux vélos de collection ont participé à la première édition de la balade vélo vintage La Savoureuse ce 25 août 2013 à Ciney.

Quelques beaux vélos de collection ont participé à la première édition de la balade vélo vintage La Savoureuse ce 25 août 2013 à Ciney.

Ils étaient jeunes, pleins de rêves et n’avaient jamais réellement fait de vélo. Pourtant, le 1er avril 1980, Françoise et Claude Hervé ont mis les voiles pour un tour du monde à vélo. L’aventure devait durer 3 ans. Mais la route est belle et pleine de surprises. Tellement belle qu’ils ne sont rentrés au pays que… 14 ans plus tard. Donnant même naissance à un petit bout à l’autre bout de la terre, du côté de la Nouvelle-Zélande, après huit années de périple. Alors, forcément, quand on voyage à vélo avec un enfant, les horizons s’élargissent encore. On découvre les joies de l’allaitement sur les accotements, les nuits blanches, les couches-culottes, … Tout prend une autre dimension, même les sacoches. Mais pour de jeunes parents, rien ne pèse face au bonheur de partager ces instants magiques avec leur loustic. A défaut de sommeil, la créativité atteint parfois des sommets. Ici, Françoise et Claude ont inventé le sèche-linge mobile (on était pas encore à l’époque du sans fil). Je vous laisse imaginer les heures de cogitation et le nombre de plans échafaudés pour arriver à cet ingénieux système. Difficile de rêver meilleur sujet pour ce 100e billet du vélosophe sur la créativité liée au vélo.

Pour les amateurs de conférences sur les voyages à vélo, sachez que Claude Hervé a inauguré la seconde édition du Festival du voyage à vélo de Liège. Le programme des prochaines conférences (juin, septembre et octobre) est disponible sur le site de l’association Roule ta bosse.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Comment faire sécher son linge quand on voyage à vélo? Solution créative de Françoise et Claude Hervé.

Comment faire sécher son linge quand on voyage à vélo? Solution créative de Françoise et Claude Hervé.