Archives de la catégorie ‘Uncategorized’

Vélo monocoque Mokumono

Publié: 21 novembre 2018 dans Uncategorized
Cadre de vélo en aluminium monocoque Mokumono des frères Bob et Tom Schiller.

Cadre de vélo en aluminium monocoque Mokumono des frères Bob et Tom Schiller.

Peut-on encore produire un vélo de A à Z sans passer par la case fabrication asiatique tout en restant compétitif économiquement ? Un beau sujet d’étude pour un vélosophe, non ? Bob Schiller, étudiant à la renommée Design Academy d’Eindhoven (Pays-Bas), s’est penché sur la question en guise de travail de fin d’études. Pour lui, la solution passe inévitablement par une remise en question de la manière dont on fabrique les cadres de vélo. C’est dans le secteur automobile qu’il a trouvé l’inspiration. L’automatisation des processus de production automobiles et les innovations liées au mode de fabrication des voitures modernes lui ont donné l’idée de concevoir son cadre de vélo en aluminium monocoque. Une technique éprouvée et parfaitement adaptée aux contraintes d’un cadre de vélo avec un aluminium de qualité supérieure. Aujourd’hui, le rêve d’étudiant s’est transformé en aventure entrepreneuriale puisque Bob et son frère jumeau Tom ont lancé la commercialisation de leur vélo monocoque Mokumono !

L’aluminium vous intéresse? Avez-vous déjà lu l’article sur le vélo de ‘monsieur aluminium’ Michael Young ?

 

A la recherche d’un cadeau original pour un amateur de vélos ?

Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram.

Publicités
Le vélo en bois fabriqué au Québec par le trio de Picolo Vélo : Loïc, Nicolas et Pierre.

Le vélo en bois fabriqué au Québec par le trio de Picolo Vélo : Loïc, Nicolas et Pierre.

Pour fabriquer son propre vélo en bois, Pierre s’installe dans l’atelier d’un duo d’ébénistes de Montréal (Amik ébénisterie). Après quelques mois de travail en autodidacte, la passionné de vélo peine à finaliser son projet. Les trois hommes s’associent alors et transforment le projet personnel en une aventure d’une tout autre dimension : le développement d’un vélo de course en bois commercialisable. Trois ans plus tard, le vélo Picolo (contraction des prénoms des trois vélosophes : Pierre, Nicolas et Loïc) est présenté au salon du vélo de Montréal. « En tant qu’ébéniste, je pourrais réaliser quelque chose qui ressemble à un vélo, mais ce n’est pas pour autant que ce vélo serait agréable ou performant », m’explique Loïc Dehoux. « Nous avons combiné nos expertises respectives et collaboré avec un ingénieur et divers partenaires externes pour arriver au vélo souhaité ». Le trio a en effet testé son cadre dans un laboratoire spécialisé pour valider des choix techniques, comme le lamellé-collé, et offrir une garantie de qualité. Les résultats des tests ont même surpris les responsables du bureau d’études. La rigidité était largement supérieure aux données de vélos de triathlon. L’absorption des chocs est un autre point fort de ce vélo en frêne, une essence d’ailleurs sélectionnée pour les mêmes raisons pour la fabrication de manches d’outils. Quant aux colles à eau et produits de finition utilisés, ils garantissent une durée de vie de 25 ans sans alteration. Un bel ambassadeur de la filière bois canadienne et, surtout, un vélo très agréable à la conduite. Gardez la confidence pour vous, il se chuchotte que Picolo sortira un second modèle de vélo en bois d’ici quelques mois…

Vous aimez les vélos en bois? Ces autres articles devraient vous intéresser :

Et il y en a aussi dans mon livre sur les vélos originaux (un cadeau sympa pour les fêtes, frais de port offerts :))

Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram.

Le constructeur automobile Abarth vient de sortir un vélo. Ce n’est pas une première. Pour fêter ses 50 ans, la marque au scorpion (signe du zodiaque de son fondateur Carlo Abarth) avait déjà produit un vélo single speed en édition limitée baptisé Abarth 595 il y a une quinzaine d’années. A l’époque, le projet avait été mené avec le fabricant de vélos italien Montante. Depuis, le groupe Fiat Chrysler Automobiles, dont fait partie Abarth, a conclu un contrat exclusif avec Compagnia Ducale pour la production des vélos de ses marques. Cette collaboration vient de déboucher sur la commercialisation d’un fat bike. L’Abarth Extreme est un vélo tout-terrain au cadre en alu hydroformé décrit comme étant relativement léger. Esthétiquement dans la lignée des vélos de neige, il arbore les couleurs et quelques symboles de l’enseigne.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rien de tel que de décompresser un peu. Un pneu, beaucoup, à la folie. Enfin, pas de trop car il ne faudrait tout de même pas non plus passer pour un dégonflé. Mais pas de panique, c’est désormais fini les problèmes de pression. Grâce au système révolutionnaire Adaptrac, il est en effet possible de régler la pression des pneus de son mountain bike tout en roulant! Et même chaque roue de manière indépendante. Selon le type de revêtement de sol et le relief, les vététistes peuvent désormais moduler la pression de leurs roues pour accroître l’adhérence et/ou le rendement. Ainsi, les spécialistes du vélo tout terrain dégonfleront quelque peu leurs pneus dans les descentes techniques et remettront de la pression pour attaquer les côtes plus pentues. Outre le gain en termes de performance, le système apporte aussi un plus sur le plan du confort et de la sécurité. Bref, une belle invention qui devrait encore repousser les limites du VTT. Pour le plus grand plaisir des amateurs de ce sport spectaculaire.

La technologie brevetée comprend un set de roues, un dispositif de contrôle de pression au guidon à l’aide d’une jauge par roue et un réservoir de CO2.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Se démarquer pour se faire remarquer et marquer des points. La marque des grandes marques. Mais aussi des bonnes cartes de visite. Vous savez, celles où l’adresse est tant dans la forme que dans le message. Celles que tout le monde s’arrache tant elles sont ori-géniales. Eh bien, votre vélosophe en a trouvée une. Avec l’aide d’une agence spécialisée en communication (Rethink Canada) le vélociste canadien Broke Bike Alley a créé cette carte de visite qui allie l’utile à… l’agréable surprise d’un petit coup de main en cas de pépin. Ou comment faire un carton (et bonne impression) avec une carte de visite…

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

La carte de visite du vélociste canadien Broke Bike Alley

Au rythme des percussions, cet artiste africain nous livre un numéro d’équilibriste de haut vol, enchaînant les acrobaties les plus improbables sur son vélo. Un numéro de « transe en danse » avec l’insolence de l’aisance. Quelle leçon! Mais qu’a-t-il bien pu se passer dans la tête de l’artiste pour imaginer de telles pirouettes? Vous viendrait-il à l’esprit de vous asseoir au milieu du cadre de votre vélo? Je n’en dis pas plus, découvrez la vidéo.

Pour info, si, dans un quelconque élan d’insouciance, l’idée vous venait d’essayer la même chose, sachez que le vélosophe décline toute responsabilité en cas d’accroc ou de séjour à l’hosto… (mais n’hésitez pas à vous filmer et à m’envoyer vos vidéos).

Numéro d'équilibriste sur un vélo.

Déjà particulièrement vulnérable de jour dans la circulation, le cycliste frôle souvent l’opération kamikaze une fois la nuit tombée. Et pourtant, malgré les nombreux accidents, très peu de systèmes d’éclairage offrent une solution sécurisante. Il ne suffit pas de voir, encore faut-il pouvoir être vu. Partant de ce constat, un jeune étudiant américain a eu une idée lumineuse : intégrer l’éclairage sur les jantes. Le résultat est aussi surprenant que révolutionnaire. Après plusieurs prototypes, son système ‘revolights‘ en est actuellement au stade de brevet en instance. Et comme Kent Frankovich (l’inventeur) maîtrise également le b.a.-ba du marketing, il peaufine le design pour garantir le succès commercial de son bébé. Si l’envie vous dit, il vous reste environ un mois pour soutenir le projet financièrement. Le vélosophe ne disait-il pas : « Un bon éclairage n’est pas un lux(e) pour un cycliste »?

Merci à Fanny et Johannes pour la brillante suggestion :)

D’autres projets originaux sur le thème de l’éclairage?

A la recherche d’un cadeau original pour un amateur de vélos ?

Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram.

Revolights, un système d’éclairage pour voir et être vu.