Archives de la catégorie ‘vélo spécial’

Colin Furze et son bicycle of springs, un cadre de vélo à base de ressorts.

Colin Furze et son bicycle of springs, un cadre de vélo à base de ressorts.

Est-il possible de rouler à vélo avec un cadre fait de ressorts? Cette question hautement vélosophique a germé dans l’esprit de Colin Furze, un youtubeur bricoleur britannique connu pour la créativité de ses inventions loufoques. Alors que la plupart d’entre nous se seraient contenté d’une réponse par la négative, notre vélosophe a tout tenté pour relever le défi, rebondissant d’échec en échec pour trouver une solution qui, au final, ne manque pas de ressort. C’est que Colin n’est pas du genre à laisser tomber les bras au premier obstacle. Avec beaucoup d’humour et juste pour le fun d’un pari déjanté, il nous embarque dans son aventure à travers une vidéo qui vaut le détour (voir ci-dessous). Un coup de disqueuse à gauche, un point de soudure à droite, et voilà les trois tubes de son cadre en diamant remplacés par des ressorts. Comme le dit si bien l’auteur, « ce n’est pas nécessairement meilleur (qu’un vélo classique) », mais il m’a fait beaucoup rire et son ‘bicycle of springs’ méritait bien une place de choix sur ce blog. Merci pour ce grand moment de vélosophie, Colin!

Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram (et partagez)

Découvrez aussi mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity’ (frais de port offerts!)

Publicités
Vélo roue de la fortune réalisé par Cyclo pour le compte de Brussels Major Events.

Vélo roue de la fortune réalisé par Cyclo pour le compte de Brussels Major Events.

L’organisateur du marché de Noël de la ville de Bruxelles, Brussels Major Events, recherchait une animation originale. Avec la collaboration de CyCLO (une entreprise d’économie sociale qui stimule l’utilisation du vélo à Bruxelles en se focalisant sur l’entretien de vélos, le recyclage, la culture vélo et l’innovation dans ce domaine), la société d’événements fait fabriquer une bicyclette pour le moins originale. Au départ de plusieurs épaves de bicyclettes, les mécanos de l’atelier vélo imaginent une construction créative qui s’illumine à la force des mollets et actionne, de roue en roue, une roue de la fortune pour faire gagner des cadeaux aux pédaleurs de passage. Un projet à la fois ludique et militant car l’objectif était également de susciter l’intérêt d’un large public pour la pratique du vélo au quotidien. Brillante idée, non ?

Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram 

Une idée de cadeau original? Découvrez le livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity’ ou la bière Vélosophe.

David foutimasseur et son Gastomobile, réplique de la chaise de bureau de Gaston Lagaffe dotée d'un pédalier pour lui permettre de voyager à vélo au sein de la rédaction sans se lever.

David foutimasseur et son Gastomobile, réplique de la chaise de bureau de Gaston Lagaffe dotée d’un pédalier pour lui permettre de voyager à vélo au sein de la rédaction sans se lever.

En 1957, Gaston Lagaffe, le plus célèbre des inventeurs bricoleurs de la BD, crée son Gastomobile. Cette chaise de bureau dotée d’un pédalier doit lui permettre de voyager à vélo au sein de la rédaction sans se lever. Il s’agit-là d’une de ses premières inventions. Des inventions qui ont bercé toute la jeunesse du Suisse David Foutimasseur, un mécanicien bidouilleur à ses heures. Un jour, David reçoit une vieille chaise d’un collègue parti à la pension. La ressemblance avec la chaise de Gaston est frappante pour le fan de BD qui a grandi dans les planches de Franquin. Comme un signe du destin, David entreprend de transformer sa chaise en Gastomobile. Le résultat bluffe tout le monde, même la maison d’édition. Selon cette dernière, aussi incroyable que cela puisse paraître, David serait le premier à avoir donné vie aux inventions de Gaston Lagaffe. « André Franquin avait un sens du détail extrêmement poussé », m’explique-t-il. « Ses créations farfelues regorgent de détails précis mais laissent ci et là des zones floues qui m’autorisent un minimum de créativité pour résoudre les problèmes techniques ». En aucun cas, notre Foutimasseur (nom d’artiste inspiré du vieux mot suisse ‘foutimasser’, signifiant faire quelque chose sans importance pour passer le temps) ne s’attendait à un tel accueil du public. Sans s’en rendre compte, notre vélosophe suisse venait probablement de rendre l’un des plus beaux hommages au maître belge de la bande dessinée. Mais le plus beau est peut-être encore à venir car David a une rêve : donner vie à toutes les inventions de Gaston…

Vous avez aimé cet article? Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter & Instagram (et partagez)

Découvrez aussi mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity’ (frais de port offerts!)

Ce handbike de Joseph Mignozzi est un vélo adapté permettant à une personne en fauteuil roulant de profiter des joies du vélo en toute autonomie.

Ce handbike de Joseph Mignozzi est un vélo adapté permettant à une personne en fauteuil roulant de profiter des joies du vélo en toute autonomie.

Adepte des voyages à vélo, Joseph Mignozzi se retrouve en fauteuil roulant suite à un accident. Malgré le coup du destin, le vélosophe français n’entend pas renoncer aux plaisirs du vélo. En quête de solutions alternatives, il explore le marché du handbike (vélo à main). Malheureusement, la plupart des vélos adaptés nécessitent un transfert du fauteuil au vélo, rendant l’autonomie toute relative. Notre créatif se met alors en tête de développer son propre vélo adapté pour continuer de voyager (avec bagages) sans la moindre assistance. Testé et amélioré depuis deux ans, son prototype est aujourd’hui homologué ‘matériel médicalisé’ et présenté ici sous sa forme définitive. Nul doute que son vélo Benur retiendra l’attention des pouvoirs publics et sites touristiques soucieux de la mobilité pour tous. A quand le premier Benur en libre-service ou en location ?

Profiter du vélo malgré le handicap d'un fauteuil roulant

Profiter du vélo malgré le handicap d’un fauteuil roulant

Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter & même Instagram (depuis peu).

Découvrez mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity’ (super idée de cadeau, non ?)

Le Sideways Bike est un vélo qui se conduit comme un snowboard. Une invention de Michael Killian.

Le Sideways Bike est un vélo qui se conduit comme un snowboard. Une invention de Michael Killian.

Michael Killian voulait concevoir un vélo qui reproduise les sensations d’un snowboard. Alors que le vélo classique ou le ski font appel à un équilibre de type gauche-droite, la planche à neige sollicite un équilibre de type avant-arrière. Il était dès lors essentiel de revoir quelques principes de base du vélo traditionnel. Ainsi, l’ingénieur en informatique a inventé (et breveté) un vélo à pilotage latéral. Son Sideways Bike se conduit de côté avec un ‘guidon’ dans chaque main tandis que les deux roues pivotent complètement. Ce système original le rend particulièrement manœuvrable en slalom. Ou comment profiter de la glisse en attendant le retour de la neige.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

 

Joules est un robot humanoïde créé par Carl Morgan comme moteur électrique sur un tandem.

Joules est un robot humanoïde créé par Carl Morgan comme moteur électrique sur un tandem.

Je vous l’accorde, on a déjà vu plus discret comme dopage mécanique. Mais rassurez-vous, Joules n’a aucune ambition d’intégrer les pelotons cyclistes. Ce robot électrique est né d’un pari entre un père et son fils cycliste de haut niveau. Lors d’une discussion sur les joies du tandem (et le mythe du partenaire qui ne pédale pas), le fils lance à son père : « Je parie que tu n’arriverais pas à fabriquer un robot humanoïde qui puisse pédaler à ta place pour gravir cette montagne avec toi sur le tandem ! » Il n’en fallait pas tant pour booster Carl Morgan. Quelques mois plus tard, Joules voyait le jour. Au plus grand bonheur des enfants du quartier. Et c’est peut-être là le principal message de notre vélosophe bricoleur. Au-delà de la prouesse technique de ce tandem électrique à la silhouette bien sympathique, Carl a voulu sensibiliser les plus jeunes aux plaisirs de l’ingénierie. Vous avez dit… moteur de l’imagination ?

Vous vous souvenez peut-être du tandem de Frédéric Van Beneden avec ses pantins articulés en bois puis en Lego? Cette vidéo de Joules devrait également vous plaire

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Et si vous en voulez encore plus, explorez www.twitter.com/be_velosophe (contenu différent de la page Facebook)

Le vélo-rameur Rowcycle de Michael Schimdtler.

Le vélo-rameur Rowcycle de Michael Schimdtler.

Michael Schimdtler peinait de plus en plus à supporter ses entraînements d’aviron en période hivernale. Alors que beaucoup se tournent alors vers les salles de fitness, notre avironneur expérimenté n’y trouvaient que très peu de plaisir. « Aucun engin ne reproduisait les sensations réelles, j’ai donc réfléchi à une nouvelle méthode d’entraînement plus fun ». Ingénieur automobile de formation, Michael s’est intéressé aux modes de déplacement depuis son plus jeune âge. L’association d’un vélo et d’un rameur lui semblait idéale. Non seulement il pouvait offrir un travail musculaire sur l’ensemble du corps mais aussi recréer des conditions proches du mouvement de balancement typique de l’aviron. Quelques mois plus tard (il a beaucoup ramé), le vélo-rameur Rowcycle était né. Conçu en version trike, le vélo semble séduire les premiers testeurs. Actuellement au stade de prototype, le projet devrait évoluer vers le stade de la production prochainement.

Idée de cadeau original pour un fan de vélo.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Découvrez mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ sur www.velosophe.be/livre :)