Articles Tagués ‘cruiser’

La Chouineuse est un vélo insolite créé par Irzouts, un Parisien spécialisé dans le custom bike.

La Chouineuse est un vélo insolite créé par Irzouts, un Parisien spécialisé dans le custom bike.

Amateur d’art contemporain, Irzouts est rapidement devenu une référence du custom bike. Cet as de la récup recycle la moindre pièce métallique pour donner vie à des vélos insolites. “Je dessine rarement un cadre à l’avance, l’idée de la forme du cadre vient en agençant les pièces à la manière d’un puzzle, puis je coupe, agence et assemble. Tout se fait à l’œil. La construction s’affine en rectifiant les erreurs successives”, explique l’autodidacte, qui a appris à souder sur le tas en côtoyant les communautés Custom Brigade et Rat Rod Bike. Depuis 10 ans, notre vélosophe parisien revisite le vélo sous toutes ses formes, comme l’illustre le projet ‘La Chouineuse’ réalisé pour un concours sur le thème du tricycle. Un sommier en guise de châssis, une tête de lit pour la partie latérale avec deux fourches de BMX, une selle de tracteur et un morceau de ballon d’eau chaude pour la partie avant. Très drôle à conduire…

Ou encore le Coming-Soon, un stretch-cruiser qui consiste en un beach-cruiser rallongé et rabaissé. Le cadre est la rencontre improbable d’un morceau de vélo d’appartement espagnol (le down tube) et d’un pied de bureau (le top tube) ressemblant à un réservoir qui abrite une batterie alimentant une sirène et les phares. Les gardes boues proviennent d’une mobylette des années 50, le phare d’un clignotant d’une Peugeot 202. La fourche est suspendue au moyen d’anciens ressorts de selle à larges spires, le guidon (un morceau de chaise) passant en travers des ressorts. Les roues sont en magnésium et équipaient au départ le fameux vélo cross Velover de Motobécane des années 80. Récompense suprême, le Coming-Soon a été élu cruiser of the year lors d’un rassemblement européen de vélo custom organisé par les Chopaderos. Découvrez la vidéo de ce vélo original ci-dessous.

Vous aimez la vélosophie ? Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram et offrez-vous mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity’ (frais de port offerts!)

Publicités

Donnez-lui quelques tubes métalliques et il vous écrira un vélo à la cintreuse et au fer à souder. Un vélo aux lignes envoûtantes comme seuls les poètes de l’acier en sont capables. Sculpteur et designer, le New Yorkais Josh Hadar s’est forgé son univers si singulier par passion pour le métal. En multipliant les explorations du matériau, il s’est lancé dans la fabrication de vélos artisanaux. Déçu que l’eco-design soit si souvent associé à des créations fades et sans relief, notre vélosophe de Manhattan entreprend de créer des vélos dotés d’une forte personnalité. Tantôt inspirées d’un trait de crayon, tantôt d’un voyage à l’autre bout du monde, ses créations sont à chaque fois le fruit d’une histoire originale. Mais peu importe la forme – chopper, cruiser ou e-trike -, la patte de l’artiste est inimitable. Ne sentez-vous pas souffler ce vent de liberté et d’évasion rien qu’à contempler ses sculptures sur roues? Bon vent, l’artiste!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Découvrez mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ sur www.velosophe.be/livre :)

Vélo Lionheart du sculpteur new yorkais Josh Hadar.

Vélo Lionheart du sculpteur new yorkais Josh Hadar.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A quoi tient une vocation? Une révélation, un hasard, une étincelle? L’inspiration, le jeune Néerlandais Arnolt van der Sman l’a trouvée en lisant un article sur un artiste italien réalisant des vélos en bois (Magni Vinicio). Etudiant en ébénisterie, l’adolescent se passionne pour son art et rêve de ses propres vélos. Pour son travail de fin d’études, il réalise un beachcruiser avec un maximum d’éléments en bois. Une fois son diplôme en main, il se prend à rêver d’un stretched cruiser. Il lui faudra quatre ans pour que le projet passe du croquis à la production. Au fil des réalisations, ses cadres gagnent en simplicité et sa maîtrise du matériau bois lui permet progressivement de réduire ses coûts de production. Ne manquant pas d’idées, il espère bien continuer d’élargir sa collection avec le temps. Nul doute que les adeptes du vintage apprécieront son style rétro. Pour les vélosophes qui trouveront dans cet article une révélation, sachez qu’il travaille avec du frêne et du hêtre, tant pour leurs propriétés esthétiques que mécaniques.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.