Articles Tagués ‘électrique’

Les motos des années 50 ont clairement marqué les esprits des artisans barcelonais d’Oto Cycles. Lorsqu’ils ont dessiné leurs premiers vélos, le mot d’ordre était de toute évidence ‘look rétro’. Les moindres détails des trois modèles de leur collection rappellent les Café Racers, avec quelques nuances selon les goûts : une légende urbaine nommée RaceR, un sportif compact OtoK et la Harley du vélo OtoR, modèle phare du fabricant. Petite surprise, tous ces vélos sont électriques. Discrétion assurée grâce à l’intégration de la batterie dans le réservoir. Soyons clairs, si le style vintage de ces belles machines vous séduit, le plus difficile sera probablement de choisir le coloris parmi les plus de 200 teintes proposées et les accessoires personnalisables allant des poignées à la selle en passant par les pneus et les sacoches en chambres à air recyclées. A essayer!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Prochaine séance de dédicace de mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ le samedi 9 avril 2016 après-midi au café-vélo La Bicycletterie à Lyon. Plus d’infos sur le livre via www.velosophe.be/livre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’histoire du vélo à pédale remontre à 1861, lorsque le Français Pierre Michaux, avec la complicité d’un de ses fils, installe une manivelle à pied sur la roue avant du vélocipède. Créé en 1865, le groupe chimique BASF a voulu rendre hommage à cette icone en revisitant le vélo Michaux. En collaboration avec le studio de design DING3000, l’industriel allemand a donné naissance à un concept bike électrique utilisant pas moins de 24 sortes de plastiques innovants et intelligents. Tout est en plastique haute technologie, depuis le cadre jusqu’aux roues, en passant par les pneus, le pédalier, la fourche, la selle, … Outre une vitrine des matériaux de pointe développés par BASF, le « Concept 1865 – Rethinking materials » est aussi un superbe vélo design que tout vélosophe aimerait enfourcher…

Cet article est également paru dans le magazine canadien Vélo Mag.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec le soleil, tout est question de rayons. Alors, il a remplacé les rayons de ses roues de vélo par des panneaux solaires. Et pour optimiser le rendement solaire, il a imaginé des panneaux solaires inclinables à 30°. La brillante idée provient de Mojtaba Raeisi, un étudiant iranien en design industriel à l’Amirkabir University of Technology (Tehran Polytechnic). Son vélo est un modèle hybride qui peut être rechargé via le rayonnement solaire mais aussi via le secteur électrique, d’où son nom ‘Ele’. Et selon votre état de forme, vous pouvez l’utiliser tel un vélo normal sans assistance électrique, avec une assistance limitée ou en mode purement électrique. En attendant le prototype de ce projet original, voici une vidéo du concept bike Ele.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vélo solaire Ele, de l'étudiant en design industriel Mojtaba Raeisi.

Vélo solaire Ele, de l’étudiant en design industriel Mojtaba Raeisi.