Articles Tagués ‘handicap’

Saviez-vous qu’à vélo ce n’est pas la vue mais bien l’ouïe qui est le premier sens pris en compte au moment d’envisager un changement de direction? Imaginez-vous dès lors l’enfer de rouler à vélo dans la circulation en étant privé de l’audition. Et les risques encourus par les cyclistes sourds. Pour contrer cette perte sensorielle, le designer taiwanais Yi-Sin Huang a eu l’excellente idée de concevoir un vélo qui aide les sourds à percevoir les bruits environnants. Doté de capteurs, le vélo relaie les informations sonores à l’aide de signaux lumineux. Ces capteurs alimentés par une batterie électrique détectent la position et la vitesse des objets situés dans un rayon de 10 mètres derrière le vélo durant la conduite. Les données sont transmises à un processeur qui prédit le mouvement des objets détectés et alerte le cycliste des dangers potentiels avec 3 sources lumineuses. Bref, comme le dit le designer, le Silence est un vélo avec un organe sensoriel. Cette belle invention en matière de sécurité routière a valu au vélosophe taiwanais une médaille de bronze au concours de design A’ Design Award 2013-2014 dans la catégorie véhicule, mobilité et transport.

Vous êtes amateur de design vélo? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Le vélo électrique Silence du designer taiwanais Yi-Sin Huang aide les sourds à percevoir les bruits environnants à l'aide de signaux lumineux.

Le vélo électrique Silence du designer taiwanais Yi-Sin Huang aide les sourds à percevoir les bruits environnants à l’aide de signaux lumineux.

 

 

Né sans bras des suites de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, Michael Trimble a appris à composer avec le handicap. Tentez d’imaginer, ne fut-ce qu’un instant, le parcours du combattant que peut représenter son quotidien. Et pourtant, Michael est parfaitement autonome. Mais il avait un rêve : rouler à vélo. Un jour, vers l’adolescence, un prof de gym lui permet d’approcher le rêve. Il découvre les joies du vélo. Ce vent de liberté ne le lâchera plus. Après ses études supérieures, Michael s’offre un vélo à pignon fixe avec frein à rétropédalage. Restait plus qu’à trouver un vélociste disposé à lui customiser le guidon pour qu’il puisse piloter le vélo avec son moignon. De rencontres en contacts, il finit par croiser la route de Michael Brown. Ce fabricant de cycles (Maestro Frameworks) accepte de relever le défi et lui bricole un guidon sur mesure. Une solution ingénieuse qui méritait bien une mention spéciale du vélosophe. Découvrez ce reportage sur Michael et son vélo. Encore une belle preuve que le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Michael Trimble sur son vélo customisé lui permettant de rouler sans bras.

Michael Trimble sur son vélo customisé lui permettant de rouler sans bras.

Il était étudiant au Royal College of Art de Londres et loin de s’imaginer que son concept de roue de vélo pliable allait peut-être révolutionner le quotidien de nombreuses personnes à mobilité réduite quelques années plus tard. Initialement, son but était de concevoir une roue de grande taille pour les vélos pliables, histoire d’accroître leurs performances. Mais en partageant sa trouvaille, la roue a tourné et Duncan Fitzsimmons a pris conscience du potentiel de son idée comme roue de chaise roulante. Imaginez le monde de différence pour le transport ou le rangement d’une chaise roulante dès lors que les roues prennent deux fois moins de place. Avec ses collègues de Vitamins Design, l’inventeur vélosophe a peaufiné le concept qui a séduit un label américain spécialisé dans les produits et le matériel permettant d’accroître l’autonomie des personnes âgées ou à mobilité réduite. Et désormais, cette roue pliable est commercialisée, sous le nom de ‘Morph folding wheel’, pour lutter contre le handicap. Comme quoi la créativité liée au vélo peut élargir bien des horizons!

Signalons aussi que cette roue pliable vient d’être nominée pour le prix du Design de l’année 2013 du Design Museum de Londres.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

La roue pliable Morph, pensée pour un vélo pliable, commercialisée pour une chaise roulante.

La roue pliable Morph, pensée pour un vélo pliable, commercialisée pour une chaise roulante.