Articles Tagués ‘musique’

Le département des transports de la ville de New York a pris l’excellente habitude de profiter de l’été pour rendre les rues aux piétons et aux cyclistes. Durant trois samedis consécutifs, une dizaine de kilomètres de rues sont fermées à la circulation en voiture pour encourager la population à (re)découvrir des modes de déplacement plus respectueux de l’environnement. Outre un vaste programme d’activités, sportives mais pas uniquement, les initiateurs de Summer Streets ont invité des artistes à partager leur vision des transports au travers d’oeuvres d’art urbain.  Parmi elles, le Cyclo-phone de Marcelo Ertorteguy et Sara Valente a rencontré un vif succès dans le centre de Manhattan. Il s’agit d’un instrument de musique fonctionnant à la force des mollets. Le rythme et le son produits sont fonction de la cadence de pédalage. Pour varier les plaisirs, les concepteurs ont installé plusieurs modèles de vélos musicaux aux tonalités différentes. Un concert de créativité pour vélosophes mélomanes (ou mollets-man).

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

La musique adoucit les moeurs. Mais adoucit-elle aussi l’effort? Trois jeunes designers néerlandais ont voulu creuser une idée toute simple. Si, dans l’absolu, une roue et une dynamo fonctionnent selon le même principe qu’un tourne-disque, pourquoi dès lors ne pas voir dans la roue d’un vélo un tourne-disque en puissance? Ou en souplesse, selon votre style. Les trois compères (Liat Azulay, Merel Slootheer et Pieter Frank de Jong) ont donc tenté de produire de la musique en pédalant. OK pour l’idée d’écouter ses vinyles à la force des mollets, mais dans la pratique? Mollo! Disons qu’une bonne dose de créativité a été nécessaire pour surmonter quelques obstacles techniques qui les ont fait… tourner en rond. Car comment changer de disque avec la fourche? Ou s’assurer que la roue reste suffisamment solide pour supporter le poids du cycliste? Et, surtout, comment éviter que la tête de lecture ne saute en permanence? Mais vous connaissez la chanson : rien n’est impossible pour les vélosophes. Leur prototype ‘Feats per minute‘ a récemment été présenté au grand public et s’apprête à être cloné pour que chaque grande ville puisse découvrir les joies de la musique alitée à vélo. Reste plus qu’à trouver le bon rythme.

'Feats per minute', ou comment écouter ses vinyles à vélo?

Elle est pianiste et lui adepte des voyages à vélo. Et ce qui devait arriver… arriva. Comme la musique l’amusa, sa muse prit la musette. Et tous deux la poudre d’escampette. Depuis février 2010, Lou et Christophe parcourent l’Europe avec leur piano sur un vélo électrique et solaire. Notre idée était de mettre un piano d’intérieur à l’extérieur, et de surprendre le quotidien des passants. Être là où on ne nous attend pas, expliquent-ils. Une aventure qui les a déjà menés dans toute une série de lieux improbables pour des concerts improvisés. Un champs, un aquarium, et bientôt… en Belgique! Le Pianotrip sera de passage chez nous en septembre. Et si on leur réservait un concert (d’applaudissements)? Quelqu’un a une idée de lieu insolite pour une soirée musicale entre vélosophes?

En attendant, voici un petit extrait musical

Ce diaporama nécessite JavaScript.