Articles Tagués ‘tour de france’

Au Tour de France, les artistes ne sont pas uniquement à vélo. A divers endroits le long du parcours, des peintres ont réalisé des fresques murales sur le thème du vélo en vue de la Grande Boucle 2015. A Utrecht, par exemple, l’initiative ‘Tour des Arts’ a encouragé des artistes locaux à faire preuve de créativité pour transformer des pignons de façades en oeuvres vélosophiques. L’illustrateur Daniel Roozendaal a ainsi croqué les portraits des deux champions néerlandais Joop Zoetemelk et Jan Janssen. Ailleurs dans la ville, trois autres peintures murales ont vu le jour dans le cadre de ‘Painting the walls‘, avec la collaboration des étudiants de l’institut Nimeto Utrecht. Lotte van Laatum s’est inspirée de photos de 17 riverains à vélo pour son ‘Peloton’ mural. Le designer Menno Anker, de son côté, a rendu hommage au style de l’architecte et designer Gerrit Rietveld dans sa peinture ‘Rietvelo’. Enfin, la troisième oeuvre, signée par le studio d’animation Job, Joris & Marieke, est un clin d’oeil au jardin Tivoli. En France, à Saint-Méen-le-Grand (Bretagne), une peinture ‘L’échappée belle’ orne désormais un château d’eau.

Connaissez-vous d’autres peintures murales créées à l’occasion du passage du Tour de France 2015? Envoyez-moi les infos via info@velosophe.be

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Chaque année, le Tour de France inspire de nombreux amateurs à enfourcher le vélo. La Grande Boucle fait rêver. Les petits comme les grands, qu’ils soient champions en herbe, cyclotouristes ou même… designers. Ilya Vostrikov, designer industriel de son état, s’est laissé aller à un exercice original. A quoi ressemblera le vélo du Tour de France 2020 ? Dans quelle mesure les investissements colossaux dans la recherche et le développement feront-ils évoluer le cadre de vélo ? Ayant lui-même une grande expérience de la pratique du vélo, le vélosophe russe a basé sa réflexion sur l’ergonomie. Pour lui, la recherche de confort sera au cœur du débat. Plus que six ans à attendre pour savoir si le vélo d’Ilya est futuriste ou visionnaire…

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Le vélo du Tour de France 2020? Concept bike du designer russe Ilya Vostrikov.

Le vélo du Tour de France 2020? Concept bike du designer russe Ilya Vostrikov.

Ils auraient pu les appeler ‘(més)aventures de joyeux lurons qui tournent en rond’ ou ‘carnet d’anecdotes d’une bande de potes à vélo’, mais Vélomaniacs sonnait mieux. A travers le regard de fous de vélo d’un petit club de cyclos amateurs, le scénariste Jean-Luc Garréra et le dessinateur Alain Julié racontent l’univers du cyclisme. Non pas la vie des pelotons professionnels, mais bien celle des entraînements hebdomadaires et des sorties du dimanche. Le tout placé sous le signe de l’humour. Pour leur neuvième album, les Vélomaniacs déroulent leurs gags sur les routes de Corse, puisque l’île de Beauté accueillera cette année le départ du 100e Tour de France. Un hommage à la Grande Boucle que les auteurs ont aussi voulu en revisitant la genèse du vélo. Un clin d’oeil tant historique que sympathique. Les amateurs de la série seront aussi heureux de découvrir que le coach du Guidon’s Club de Pignon-sur-Rut a enfin accepté de créer une section VTT et une section féminine. Bref, comme le dit Jean-Luc Garréra, une BD qui ne manque pas de selle.

Merci à Alain et Jean-Luc pour leur dédicace spéciale Vélosophe. Les Vélomaniacs est publié aux éditions Bamboo.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Dédicace de Alain Julié et Jean-Luc Garréra, respectivement dessinateur et scénariste de la BD Les Vélomaniacs, pour les lecteurs de Vélosophe.

Dédicace de Alain Julié et Jean-Luc Garréra, respectivement dessinateur et scénariste de la BD Les Vélomaniacs, pour les lecteurs de Vélosophe.

velosophe_velomaniacs_couverture9

Pour monsieur Tout-le-monde, un casque de vélo c’est avant tout une question de sécurité. Pour les cyclistes professionnels, un casque c’est avant tout une question de performance. Dans les deux cas, les différences entre un bon et un mauvais modèle peuvent être énormes et entraîner des conséquences bien dommageables. En tant que sponsor de l’équipe Lotto-Belisol, le fabricant belge de casques de vélos Lazer Sport a lancé un projet de recherche ambitieux : concevoir le casque de contre-la-montre le plus rapide du marché. D’accord, du point de vue linguistique, le choix du mot ‘rapide’ n’est pas le plus approprié (un casque ne pédale pas), mais du point de vue technologique, ‘rapide’ est presque un euphémisme. L’équipe du designer industriel Alvaro Navarra, responsable de la cellule recherche et développement de Lazer Sport, a planché sur un modèle capable de gagner plusieurs secondes sur les meilleurs modèles concurrents. Après un an de recherche design, d’engineering, d’analyse aérodynamique, de prototypage et d’essais sur piste en situations réelles, le verdict est tombé : le gain par rapport au casque le plus performant du marché est de l’ordre de 2 à 4 watts, ce qui correspond à pas moins de 2 secondes sur 7 km (distance d’un prologue), 12 secondes sur 40 km et 29 secondes sur 100 km! Impressionnant, non? Ce qui explique une telle performance? Un savoir-faire et l’addition d’une multitude de petits détails. Le casque WASP – qui signifie WA(tt) S(aving) P(erformance) – présente par exemple une toute petite section frontale. Très proche du visage sur les parties latérales, il empêche aussi toute entrée d’air via son écran courbe. Quant à la géométrie supérieure, elle réduit la résistance à l’air pour un meilleur flux aérodynamique. Ce petit bijou technologique, qui aura coûté quelque 300.000 euros, a été utilisé pour la première fois lors du dernier Tour de France. A mon avis, que vous soyez vélosophe ou pas, vous ne regarderez plus jamais un casque de vélo de la même manière.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au royaume des dessinateurs et caricaturistes, le Français Gibo (Gérard Gibaud) est probablement l’un des plus reconnaissables, tant son style est unique. Pour lui, tout est géométrie. Il vous croque en quelques traits et quelques courbes, mais toujours au perroquet ou à la règle. « Le plus difficile est de trouver les justes traits, qui rendent au mieux une personnalité », explique-t-il au vélosophe. « Le reste est une question de travail et de recherche esthétique ». Vous ne serez probablement pas étonné(e) d’apprendre que Gibo est graphiste de formation. Le dessin publicitaire, le lettrage ou encore la création de logos ne sont jamais bien loin de ses caricatures. Passionné de cyclisme et de vélo, il a bien entendu croqué les légendes du Tour de France. Des dessins toujours amusants et jamais blessants. Parmi sa belle collection, voici quelques cyclistes qui ont marqué l’histoire de la grande boucle : Bernard Thévenet, Greg Lemond, Miguel Indurain et Laurent Jalabert.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par nostalgie du temps où il était gamin et passait des heures à revivre les plus belles étapes du Tour de France avec ses petites figurines cyclistes, Alain Quenderf a fait de son hobby d’enfant un hobby de grand. Depuis 15 ans, ce passionné de cyclisme s’amuse à peindre les petites figurines aux couleurs des maillots des grands champions. Et parfois aussi des amateurs puisqu’il travaille également sur mesure pour des clubs de cyclos ou des particuliers. Au fil des ans, l’artiste s’est forgé une solide réputation. S’il avait dû compter ses réalisations, son peloton dépasserait allègrement le millier de coureurs. « Les figurines de base sont en plastique ou en métal et il me faut environ une heure pour en peindre une complètement », explique-t-il au vélosophe. Imaginez donc le nombre d’heures passées le pinceau à la main. Un jeu d’enfant? Ca dépend pour qui, mais le créneau est toujours porteur car la passion touche beaucoup de collectionneurs.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Idée de cadeau original pour un fan de vélo.

Tout récemment, votre vélosophe a eu la chance de croiser la route de Jean-Michel Gruet, un artiste du crayon spécialiste de la caricature et du dessin d’humour.  Alors, quand deux passionnés d’humour et de… vélo discutent, forcément, ça roule. Le dessinateur du Loiret (France) s’est fait remarquer en remportant le concours amateur du célèbre Festival de l’humour de St-Just-le-Martel (une référence dans le domaine) avant d’entamer une belle carrière dans l’illustration et la caricature. Voici près de vingt ans, il a notamment publié ‘En cyclopédie‘, un recueil de cartoons inspirés des (més)aventures du peloton du Tour de France. Malgré les années, les dessins n’ont pas pris la moindre ride. Du pur bonheur. Tout comme ses dessins réalisés au fil des sorties avec ses potes cyclotouristes. Je vous laisse juger, voici une sélection de dessins et d’affiches du vélodidacte.

Pour les amateurs du genre, le vélosophe reviendra prochainement sur le tandem cyclisme/illustration.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Idée de cadeau original pour un fan de vélo.