Articles Tagués ‘triathlon’

Le plus grand salon européen du vélo Eurobike se tient chaque année à Fredrichshafen, à deux pas du lac de Constance, dans le sud de l’Allemagne. L’événement est attendu de pied ferme par les amateurs de nouveautés cyclistes car les plus grandes marques viennent y présenter leurs nouvelles collections et dernières innovations. Traditionnellement, le salon démarre par la remise des prix du prestigieux concours de design Eurobike Award. Cette année, quelque 500 produits étaient en lice. Les membres du jury ont finalement remis le label de qualité à 56 fabricants et décerné 11 Eurobike Gold Awards. Parmi eux, on retrouve notamment le vélo de triathlon Rafael Ueberbike. Le jury a estimé qu’il était un exemple d’excellence en matière de design, de qualité et de fonctionnalité : « Le vélo de triathlon de Rafael porte admirablement son nom d’Ueberbike. Il est superbe. Toutes les pièces montées sur le vélo ont été intégrées avec intelligence. Pratiquement aucun câble n’est apparent. Il s’agit d’une réelle innovation« . Autres points forts de ce ‘coup de coeur’ : les freins intégrés, l’excellent aérodynamisme et la rapidité du démontage des roues en cas de crevaison en compétition.

Vélosophe sera présent au salon Eurobike ce samedi. Un reportage photo suivra sur la page Facebook de Vélosophe.

Le vélo de triathlon Rafael-r-023 fait partie des 11 lauréats de l'Eurobike Gold Award 2014 (prestigieux concours de design organisé par le plus grand salon européen du vélo Eurobike).

Le vélo de triathlon Rafael Ueberbike fait partie des 11 lauréats de l’Eurobike Gold Award 2014 (prestigieux concours de design organisé par le plus grand salon européen du vélo Eurobike) (Photo : EUROBIKE Friedrichshafen)

 

Publicités

Déjà entendu parler de Fred et Cacahuète? Fred, c’est Frédéric Van Beneden, un grand rêveur, peut-être encore plus de jour que de nuit. Un jour, il s’est mis en tête de relever un défi de fou : réaliser un triathlon ironman (3,8 km à la nage, 180 km à vélo et 42 km à pied) avec… un pantin en bois. L’exploit n’était pas du tout sportif, ce serait mal connaître Fred. Non, son but était de récolter des fonds pour financer des vacances et stages sportifs pour des enfants écartés du milieu familial par décision judiciaire (refuge Les Salanganes à Lillois). Alors, Fred a donné vie à quelques chevrons de bois, enchaîné les entraînements et peaufiné les moindres détails pour gagner tantôt quelques grammes, tantôt quelques secondes. Et surtout beaucoup de sympathie. Au fil des entraînements, Cacahuète est devenu le héros de toute une région. Un héros qui a réussi l’exploit, outre de devenir le premier ironwoodman du monde, de faire prendre conscience qu’il n’y a rien de fou à croire en la beauté de ses rêves. Vu le succès de son aventure, Fred s’est mis en tête de relever un nouveau défi : réaliser un triathlon avec… deux pantins en bois (Cacahuète et Nougatine). L’événement est prévu pour l’été prochain. Une vidéo de présentation du nouveau projet sera dévoilée d’ici quelques semaines sur le site de son association Le tandem & l’enfant (ou le temps d’aimer l’enfant). A suivre…

Les amateurs qui souhaiteraient soutenir le projet peuvent se procurer ‘La vraie histoire de Cacahuète‘, un conte humoristique illustré qui relaye le message de cette belle aventure : ‘Quand on a un rêve, le temps c’est de l’urgent!’

Fred et Cacahuète.

Porté par la réussite de son projet, Fred a poursuivi l’aventure deux ans plus tard en réalisant un triathlon complet avec deux pantins en bois. Et comme notre rêveur n’est jamais à court d’idées, il finalise à présent un troisième chapitre avec un… pantin en Lego! Je vous laisse admirer le résultat.