Articles Tagués ‘vélo customisé’

La brasserie américaine New Belgium a invité douze artistes à customiser un vélo de Detroit Bikes dans le cadre d’un concours d’art sur vélo. Alors que la plupart des artistes ont exprimé leur créativité en peignant le cadre, Brinkley Messick est allé plus loin dans la démarche en combinant peinture sur cadre et sacoches en cuir sur mesure. Bien qu’adepte de la récupération et du recyclage, le lauréat du concours a adopté le cuir comme support artistique dans le prolongement du cadre. Les différentes décorations rendent hommage aux paysages western du Colorado et de sa Caroline natale. Rien de bien étonnant puisque Brinkley oeuvre aussi à la préservation des espaces naturels. Il a d’ailleurs choisi de remettre le chèque de 5000$ du concours à une association active dans ce domaine. Pour le cadre, l’artiste a misé sur le contraste entre les décorations à la peinture et le cadre à l’état brut. Le cadre nu souligne, selon l’artiste, le lien avec l’histoire de Detroit. Les curieux peuvent découvrir les vélos des 12 artistes sur le site de la New Belgium’s Art Bike Competition.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ (avec un chapitre complet sur les projets vélo de 21 constructeurs automobiles !) est disponible via www.velosophe.be/livre

Vélo customisé sur le thème des grands espaces du western américain.

Vélo customisé sur le thème des grands espaces du western américain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’artisan italien Luca Agnelli (Agnelli Milano Bici) est fasciné par les canons de beauté d’un temps révolu. Spécialisé dans la customisation de vélos, il récupère les réservoirs de mobilettes pour fabriquer des vélos électriques et y intégrer la batterie. Ses vélos, volontiers rétro, sont à chaque fois des pièces uniques. Récemment, notre esthète vélosophe a réalisé un nouveau vélo d’un tout autre style mais tout aussi original : un vélo électrique mariant un triporteur Doniselli de 1929 avec le museau d’une Citroën 2CV. « Ces deux objets de design sont pour moi des icones », m’explique Luca Agnelli. « L’étape la plus complexe a été de retravailler le museau pour arriver à des proportions adaptées au triporteur. Les faces latérales ont elles aussi nécessité de nombreuses heures de travail ». Doté d’une assistance électrique, le triporteur offre un coffre avantageux et multifonctionnel. Quant aux phares, ils sont également fonctionnels. Plusieurs candidats ont manifesté leur intérêt d’acquérir ce vélo d’exception mais le restaurateur italien se donne encore le temps de la réflexion. Qui a dit que vélo et voiture ne faisaient pas bon ménage?

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ (avec un chapitre complet sur les projets vélo de 21 constructeurs automobiles !) est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce vélo de Luca Agnelli combine un triporteur Doniselli et un museau de Citroën 2CV.

Ce vélo de Luca Agnelli combine un triporteur Doniselli et un museau de Citroën 2CV.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parti de rien, sans plans, Antoine Hotermans (Mcfly Custom) voulait se construire un cadre de vélo aux influences industrielles. Un vélo inspiré des fous du guidon des années ’20. Au départ de tubes de section rectangulaire, l’artiste bruxellois soude son triangle principal mais réalise qu’il devra trouver une parade pour alléger le cadre. La solution est simple : perforer tout le profil du cadre avec une perceuse à colonne. Des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous. Aucun doute, son ‘Apache racer’ sera unique. Remarquez le moyeu spécial, le badge maison à l’avant, les poignées de vieilles voitures au bout du guidon et le pédalier gravé. Vous avez dit customisé ?

Cet article est également paru dans le magazine canadien Vélo Mag.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les amateurs de vélos customisés, design et urbains en ont eu plein les yeux ces 28, 29 et 30 mars à la 3e édition du salon SPIN London. « Le vélo ne cesse de gagner en popularité », déclare Alex Daw, le fondateur de l’événement. « Toutefois, le vélo n’est plus uniquement un moyen de transport, il est l’expression d’un mode de vie, d’une attitude, d’une identité. Plus que jamais, il devient un prolongement de la personnalité. La culture du vélo urbain est particulièrement riche et nous voulions lui rendre hommage, sous toutes ses formes ». Pari pleinement rempli : 70 exposants (fabricants de cadres indépendants, inventeurs d’accessoires vélo, créateurs de collections de vêtements, …) dont 40% venus de l’étranger, démonstrations de hardcourt bike polo (London Hardcourt Bike Polo Association, LHBPA) et de BMX, exposition d’illustrations d’artistes inspirés par le vélo, conférences, représentations théâtrales et musicales, … Tout était au rendez-vous pour un week-end hautement vélosophique. Découvrez un aperçu de la 3e édition de SPIN London en 40 photos.

Vélo Rizoma exposé à la 3e édition du salon du vélo urbain SPIN London.

Vélo Rizoma exposé à la 3e édition du salon du vélo urbain SPIN London.

Vélo customisé made in Berlin

Publié: 18 décembre 2013 dans design
Tags:, , ,

Passionné de culture vélo, l’Allemand Stefan Schott lance 8bar, sa propre entreprise de fabrication de vélos customisés. Après plusieurs réalisations, il croise la route de Jochen Smuda, un autre créateur berlinois fou de vélo, actif quant à lui dans le textile design (Ucon Acrobatics). Les deux unissent leur créativité pour créer un vélo spécial, une pièce unique. Ensemble, ils envisagent plusieurs motifs de cadre original. L’idée finale leur viendra en observant le plumage coloré d’un oiseau exotique. Etape suivante : traduire l’idée dans les faits. Diverses techniques de peinture sont explorées, mais aucune ne leur permet d’atteindre un résultat à la hauteur des espérances. Le cadre devra être peint à la main. Le duo fait alors appel aux services de Toons, un artiste peintre américain vivant depuis plusieurs années dans la capitale allemande. Le travail d’orfèvre sur le cadre durera quatre jours. Une fois le cadre terminé, c’est au tour du product designer Stefan ‘Stulle’ Matzdorf (MatzMate) d’entrer en action. Artisan dans l’âme, le designer aime combiner travail manuel, typographie et calligraphie pour personnaliser ses créations. Il se chargera d’habiller la selle, le guidon et les cale-pieds de cuir. Les initiateurs du projet voulaient un vélo unique, ils l’ont eu. Et quelle belle pièce! Si l’histoire de ce vélo customisé vous intéresse, n’hésitez pas à visionner le film making of des vélosophes berlinois.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il est des projets dont le simple nom met déjà l’eau à la bouche. Désolé toutefois pour les commandes, il fallait être à la Mad Bike Parade organisée fin septembre à Bruxelles par le Centre de la mode et du design MAD Brussels. Les organisateurs avaient convié des designers à créer des vélos design originaux et personnalisés. Parmi les créations customisées, ce vélo ‘bikebercue’ a rencontré un vif succès. Il a été fabriqué par une bande d’amis designers, coursiers et bricoleurs (de gauche à droite sur la photo) : Jean Baptiste Puchois (Hopop Studio), Antoine Hotermans (Mcfly Custom), Bernard Prestat (UNIK bikes), François Roland (HushRush) et Thomas Warren (Hopop Studio). Combien de cyclotouristes n’ont pas salivé à l’idée de dévorer les kilomètres sans jamais craindre la fringale? Avouez que la parade est originale, non ?

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vélo bikebercue customisé par Jean Baptiste Puchois (Hopop Studio), Antoine Hotermans (Mcfly Custom), Bernard Prestat (UNIK bikes), François Roland (HushRush) et Thomas Warren pour la MAD Bike Parade de Bruxelles.

Vélo bikebercue customisé par Jean Baptiste Puchois (Hopop Studio), Antoine Hotermans (Mcfly Custom), Bernard Prestat (UNIK bikes), François Roland (HushRush) et Thomas Warren pour la MAD Bike Parade de Bruxelles.