Articles Tagués ‘vélo en bois’

Vélo en bois Once upon a time de Matthieu Archambault.

Vélo en bois Once upon a time de Matthieu Archambault.

Est-il possible de fabriquer son vélo en bois sans connaissances techniques ni accès à du matériel spécialisé ? Autodidacte dans l’âme, Matthieu Archambault a passé des heures sur des tutoriels sur le web pour relever le défi. S’il avait déjà fabriqué des vélos en fibre de carbone, le matériau bois restait une grande inconnue pour lui. Très vite, le projet initial en bois massif laissa place à une solution en lamellé collé. Contrairement aux apparences, ce n’est pas la forme du cadre qui a été le moteur de son aventure vélosophe, mais bien la fourche. Il voulait intégrer la fourche avec le guidon pour ne former qu’une seule pièce. Environ 900 heures de travail auront finalement été nécessaires pour trouver réponse à ses questions et les mettre en œuvre, depuis l’essence à retenir jusqu’au rayon de courbure idéal en passant par le mode d’emploi de fabrication du four pour le cintrage du bois. Sans vices de construction, pas mal pour un novice, non ? Touchons du bois, il se chuchote qu’une version améliorée de son vélo en bois ‘Once upon a time’ pourrait voir le jour prochainement. A suivre…

Découvrez l’histoire de ce vélo en vidéo :

Vous aimez les vélos originaux ? Il ne vous reste plus qu’à vous offrir le livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity’. Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter Instagram.

Publicités

Depuis quelques années, l’architecte belge Pierre Lallemand multiplie les prototypes de vélos pour le moins particuliers. A mi-chemin entre vélo et objet d’art, ses créations rompent clairement avec les standards du genre. Tout est parti d’expérimentations sur le balsa, un bois très léger. L’architecte-designer s’intéressait à ses possibilités structurelles et a exploré le matériau à travers des formes de cadre de vélo innovantes. Les (nombreux) essais intuitifs ont débouché sur un modèle qui tenait la route, ce qui a donné l’idée à notre vélosophe de fabriquer sa ‘voiture de rêve du monde des deux roues’ en carbone et en bois. La version en carbone de l’Ecce Opus vient de voir le jour avec l’aide des ingénieurs du fabricant de vélos belge Ridley tandis que la version en bois est actuellement en voie de finalisation chez Axalko, un spécialiste espagnol des vélos en bois. Eccelent, non ?

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre -> il ne vous reste plus qu’à l’ajouter à votre liste de cadeaux pour les fêtes de fin d’année :)

Vélo en carbone au cadre original du designer belge Pierre Lallemand de Ecce Cycles.

Vélo en carbone au cadre original du designer belge Pierre Lallemand de Ecce Cycles.

Vous souvenez-vous du vélo entièrement en bois Splinterbike ? Ce vélo a fait école. L’an dernier, un professeur de technique bois bruxellois s’était inspiré du projet britannique pour réaliser un vélo 100% bois similaire avec ses élèves, avec un record de l’heure à la clé. Un an plus tard, le vélo de Michael Thompson a encore fait des émules. Cette fois, en poussant le vice jusqu’à remplacer la propulsion par engranage par une chaîne de vélo en bois ! L’idée est venue de Tom Rydant, directeur de l’école secondaire GO! KTA Dendermonde, suite à un reportage télévisé sur le Splinterbike. Convaincu du potentiel pédagogique d’un tel projet, notre homme et le responsable de sa section bois (Tim Haemelinck) se lancent dans l’aventure. Le projet est néanmoins complexe. Pour relever le défi technique, l’école secondaire s’allie avec la section technologie bois de la haute école gantoise HoGent. Son responsable Paul Delcour est séduit sur-le-champ. Divers workshops et échanges sont organisés entre les deux écoles et deux bacheliers (Jonas De Brauwer et Dylan Liedts) s’emparent du projet comme travail de fin d’étude. Le volet le plus ambitieux du projet a sans aucun doute été la fabrication de la chaîne en bois. Les maillons ont fait l’objet de recherches avancées sur les essences de bois et la mise en oeuvre les plus appropriées (études des propriétées, tests de résistance, …). Un travail minutieux qui a complètement dynamisé le processus d’apprentissage. « Rien de tel pour donner l’envie d’apprendre aux jeunes et pour promouvoir la filière bois dans l’enseignement », me confie un directeur presque ému. Pour les amateurs de bois, voici les espèces de bois utilisées pour ce vélo : pédales en padouk, pédalier en frêne d’Amérique, chaîne en hêtre et padouk, pignon en padouk, guidon en contreplaqué de bouleau collé, fourche en frêne d’Amérique, roues en bouleau, cadre en frêne d’Amérique. Au final, ce vélo original en bois ne pèse que 11 kg (mais une tonne de savoir) ! Le design du cadre est l’oeuvre de Jonas De Brauwer. En guise de cerise sur le gateau, Jonas De Brauwer a établi un nouveau record de l’heure sur vélo 100% bois (19,4 km) et de vitesse (26,9 km/h) au Vlaams Wielercentrum Eddy Merckx (Blaarmeersen) à Gand ce 29 septembre 2016. Découvrez les photos de l’exploit sur https://www.facebook.com/velosophes/photos/?tab=album&album_id=1126551560714186

(c) photos : Wouter Maeckelberghe

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce vélo entièrement en bois est le fruit d'une collaboration pédagogique entre l'école secondaire GO! KTA Dendermonde et la haute école gantoise HoGent.

Ce vélo entièrement en bois est le fruit d’une collaboration pédagogique entre l’école secondaire GO! KTA Dendermonde et la haute école gantoise HoGent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.