Articles Tagués ‘vélo spécial’

David foutimasseur et son Gastomobile, réplique de la chaise de bureau de Gaston Lagaffe dotée d'un pédalier pour lui permettre de voyager à vélo au sein de la rédaction sans se lever.

David foutimasseur et son Gastomobile, réplique de la chaise de bureau de Gaston Lagaffe dotée d’un pédalier pour lui permettre de voyager à vélo au sein de la rédaction sans se lever.

En 1957, Gaston Lagaffe, le plus célèbre des inventeurs bricoleurs de la BD, crée son Gastomobile. Cette chaise de bureau dotée d’un pédalier doit lui permettre de voyager à vélo au sein de la rédaction sans se lever. Il s’agit-là d’une de ses premières inventions. Des inventions qui ont bercé toute la jeunesse du Suisse David Foutimasseur, un mécanicien bidouilleur à ses heures. Un jour, David reçoit une vieille chaise d’un collègue parti à la pension. La ressemblance avec la chaise de Gaston est frappante pour le fan de BD qui a grandi dans les planches de Franquin. Comme un signe du destin, David entreprend de transformer sa chaise en Gastomobile. Le résultat bluffe tout le monde, même la maison d’édition. Selon cette dernière, aussi incroyable que cela puisse paraître, David serait le premier à avoir donné vie aux inventions de Gaston Lagaffe. « André Franquin avait un sens du détail extrêmement poussé », m’explique-t-il. « Ses créations farfelues regorgent de détails précis mais laissent ci et là des zones floues qui m’autorisent un minimum de créativité pour résoudre les problèmes techniques ». En aucun cas, notre Foutimasseur (nom d’artiste inspiré du vieux mot suisse ‘foutimasser’, signifiant faire quelque chose sans importance pour passer le temps) ne s’attendait à un tel accueil du public. Sans s’en rendre compte, notre vélosophe suisse venait probablement de rendre l’un des plus beaux hommages au maître belge de la bande dessinée. Mais le plus beau est peut-être encore à venir car David a une rêve : donner vie à toutes les inventions de Gaston…

Vous avez aimé cet article? Suivez Vélosophe sur FacebookTwitter & Instagram (et partagez)

Découvrez aussi mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity’ (frais de port offerts!)

Publicités
Le Sideways Bike est un vélo qui se conduit comme un snowboard. Une invention de Michael Killian.

Le Sideways Bike est un vélo qui se conduit comme un snowboard. Une invention de Michael Killian.

Michael Killian voulait concevoir un vélo qui reproduise les sensations d’un snowboard. Alors que le vélo classique ou le ski font appel à un équilibre de type gauche-droite, la planche à neige sollicite un équilibre de type avant-arrière. Il était dès lors essentiel de revoir quelques principes de base du vélo traditionnel. Ainsi, l’ingénieur en informatique a inventé (et breveté) un vélo à pilotage latéral. Son Sideways Bike se conduit de côté avec un ‘guidon’ dans chaque main tandis que les deux roues pivotent complètement. Ce système original le rend particulièrement manœuvrable en slalom. Ou comment profiter de la glisse en attendant le retour de la neige.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

 

Joules est un robot humanoïde créé par Carl Morgan comme moteur électrique sur un tandem.

Joules est un robot humanoïde créé par Carl Morgan comme moteur électrique sur un tandem.

Je vous l’accorde, on a déjà vu plus discret comme dopage mécanique. Mais rassurez-vous, Joules n’a aucune ambition d’intégrer les pelotons cyclistes. Ce robot électrique est né d’un pari entre un père et son fils cycliste de haut niveau. Lors d’une discussion sur les joies du tandem (et le mythe du partenaire qui ne pédale pas), le fils lance à son père : « Je parie que tu n’arriverais pas à fabriquer un robot humanoïde qui puisse pédaler à ta place pour gravir cette montagne avec toi sur le tandem ! » Il n’en fallait pas tant pour booster Carl Morgan. Quelques mois plus tard, Joules voyait le jour. Au plus grand bonheur des enfants du quartier. Et c’est peut-être là le principal message de notre vélosophe bricoleur. Au-delà de la prouesse technique de ce tandem électrique à la silhouette bien sympathique, Carl a voulu sensibiliser les plus jeunes aux plaisirs de l’ingénierie. Vous avez dit… moteur de l’imagination ?

Vous vous souvenez peut-être du tandem de Frédéric Van Beneden avec ses pantins articulés en bois puis en Lego? Cette vidéo de Joules devrait également vous plaire

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Et si vous en voulez encore plus, explorez www.twitter.com/be_velosophe (contenu différent de la page Facebook)

En janvier 1974, Susan et Colin Rosenkowitz deviennent les premiers parents de sextuplés (vivants). L’histoire de la famille sud-africaine fait le tour du monde. Pour les cinq ans des enfants, un journal américain cherche une idée originale en vue d’un shooting photo qui marquerait les esprits. « Et si on les mettait tous sur un vélo? », lance un responsable de la rédaction. Il ne restait plus qu’à trouver un vélo de 8 places… Un journaliste de l’équipe se souvenait d’un Anglais qui fabriquait des vélos spéciaux. Contacté sur-le-champ, Dave Moulton accepte immédiatement de relever le défi. Le briefing n’exigeait nullement que le vélo soit opérationnel (seul le résultat visuel comptait) mais le vélosophe de Worcester mit un point d’honneur à ce que son vélo puisse réellement rouler. Après quelques semaines de gestation, le vélo hors norme fut expédié en Afrique du Sud et immortalisé avec les huit membres de la famille. Les trois garçons et trois filles se sont de nouveau prêté au jeu de la photo une petite vingtaine d’années plus tard en guise de remerciement pour Dave. Un souvenir mémorable pour le fabricant du vélo (qui n’a malheureusement jamais été mis à l’honneur comme convenu par le journal). Preuve que l’on peut souder des liens en soudant un cadre. Huit, je vous l’assure!

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Découvrez mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ sur www.velosophe.be/livre :)

Susan et Colin Rosenkowitz et leurs sextuplés sur le vélo 8 places fabriqué par l'Anglais Dave Moulton.

Susan et Colin Rosenkowitz et leurs sextuplés sur le vélo 8 places fabriqué par l’Anglais Dave Moulton.

Les trois frères et trois soeurs sur leur vélo hors norme une petite vingtaine d'années plus tard.

Les trois frères et trois soeurs sur leur vélo hors norme une petite vingtaine d’années plus tard.

Pour Tyler Hadzicki et son père ingénieur, le but était simplement de s’amuser avec un vélo fun. A force d’expérimenter avec un siège, un guidon, des pédales et trois roues, les vélosophes californiens ont breveté un trike original. A première vue, leur invention se pilote comme un vélo couché classique. A première vue uniquement, car le père et le fils ont eu la brillante idée d’aménager deux poignées permettant de bloquer les petites roues arrière (dignes d’un chariot de supermarché). Grâce à cette astuce, le vélo peut se transformer à tout moment en savonnette capable des pires pirouettes. Pas étonnant dès lors que le projet Onda Cycle ait récolté un tel succès (à faire tourner la tête, diront certains) sur le site de financement participatif Kickstarter il y a quelques années. Depuis, la production tourne à plein régime sous le label Leaux Racing Trike. Alors, on va faire un tour?

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Découvrez mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ sur www.velosophe.be/livre :)

Lancé sous le nom d'Onda Cycle, ce vélo couché fun de Tyler Hadzicki et son père est désormais commercialisé sous le nom de Leaux Racing Trike.

Lancé sous le nom d’Onda Cycle, ce vélo couché fun de Tyler Hadzicki et son père est désormais commercialisé sous le nom de Leaux Racing Trike.

 

Embarquement pour un tour du monde sur un vélo original. Je vous présente Mélanie, le vélo amphibie d’Ebrahim Hemmatnia. Ce vélosophe iranien, qui a fui Téhéran au début des années 2000 et trouvé refuge aux Pays-Bas, rêvait d’un monde sans frontières où tous les enfants auraient accès à l’enseignement. Pour véhiculer son message, Ebrahim s’est lancé dans un tour du monde à bord d’un vélo-bateau. Son expédition ‘Oceaanfietser‘ (cycliste de l’océan) suivra en grande partie l’équateur sur une distance totale d’environ 50.000 km (35.000 km sur eau et 15.000 km sur terre). Pour l’heure, le Néerlandais d’adoption a bouclé la première partie de son aventure, la traversée de l’Atlantique depuis Dakar (Sénégal) jusqu’au Brésil. Les péripéties n’ont pas manqué, avec notamment un face-à-face avec des requins. En attendant la suite, ce périple lui a déjà valu d’entrer dans le Guiness Book of World Records. Si vous maîtrisez la langue de Vondel, le récit de ce projet vient de paraître sous le titre ‘De oceaanfietser‘. Les recettes du livre seront versées au projet éducatif qu’il soutient. (merci à Sarah pour la suggestion d’article)

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ni le vélo classique, ni le vélo couché ne lui procuraient suffisamment de confort en position assise. Après de longues heures de cogitation, l’ingénieur allemand Christoph Lenz a eu l’idée de ramener le pédalier sur la roue avant. Satisfait de la position plus décontractée que lui offrait cette configuration, il a ensuite tenté d’améliorer le rendement du pédalage. Ce n’est pas un secret, un pédalier circulaire classique offre en effet un couple variable et pulsé pour un effort constant. Mais comment donc tendre vers un couple constant pour un effort constant? Pour notre vélosophe, la solution passait par un système de pédalage linéaire. Sur son vélo Maynoothbike (du nom du village irlandais où il coule des jours heureux), les pédales se poussent donc en ligne droite. Pour l’avoir testé, le résultat est surprenant et la conduite ma foi agréable. Vous avez envie de le tester et êtes plutôt bricoleur? Bonne nouvelle, Christoph Lenz a édité une petite brochure dans laquelle il explique comment fabriquer son Maynoothbike, plans à l’appui (en anglais ou allemand).

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre

Ce diaporama nécessite JavaScript.