Articles Tagués ‘voyage vélo’

Ils étaient jeunes, pleins de rêves et n’avaient jamais réellement fait de vélo. Pourtant, le 1er avril 1980, Françoise et Claude Hervé ont mis les voiles pour un tour du monde à vélo. L’aventure devait durer 3 ans. Mais la route est belle et pleine de surprises. Tellement belle qu’ils ne sont rentrés au pays que… 14 ans plus tard. Donnant même naissance à un petit bout à l’autre bout de la terre, du côté de la Nouvelle-Zélande, après huit années de périple. Alors, forcément, quand on voyage à vélo avec un enfant, les horizons s’élargissent encore. On découvre les joies de l’allaitement sur les accotements, les nuits blanches, les couches-culottes, … Tout prend une autre dimension, même les sacoches. Mais pour de jeunes parents, rien ne pèse face au bonheur de partager ces instants magiques avec leur loustic. A défaut de sommeil, la créativité atteint parfois des sommets. Ici, Françoise et Claude ont inventé le sèche-linge mobile (on était pas encore à l’époque du sans fil). Je vous laisse imaginer les heures de cogitation et le nombre de plans échafaudés pour arriver à cet ingénieux système. Difficile de rêver meilleur sujet pour ce 100e billet du vélosophe sur la créativité liée au vélo.

Pour les amateurs de conférences sur les voyages à vélo, sachez que Claude Hervé a inauguré la seconde édition du Festival du voyage à vélo de Liège. Le programme des prochaines conférences (juin, septembre et octobre) est disponible sur le site de l’association Roule ta bosse.

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Comment faire sécher son linge quand on voyage à vélo? Solution créative de Françoise et Claude Hervé.

Comment faire sécher son linge quand on voyage à vélo? Solution créative de Françoise et Claude Hervé.

Déjà entendu parler de l’Afsluitdijk aux Pays-Bas? Il s’agit d’une digue qui referme le grand lac intérieur Ijsselmeer dans le nord du pays. Une ligne droite qui ne dévie pas d’1 mm sur 32 km de long. Une route probablement tracée par le dieu monotone : de l’eau à gauche, un billard de macadam qui file à l’infini droit devant, et une butte de terre à droite. 32000 mètres que certains cyclistes, dans les grâces d’Eole, retiendront probablement comme une piste de rêve. Mais ce jour-là, le vent soufflait de face. Avec notre remorque pleine de bagages, l’enfer a duré plus de 2h. Soudain, comme surgi de nulle part, un tandem nous dépasse et nous laisse sur place. Et pour nous remonter encore un peu plus le moral, on réalise qu’il s’agit d’un couple de pensionnés… C’était dit : « un jour, on sera à trois sur le même vélo ». Quelques années plus tard, le rêve est devenu réalité. Mes deux frères et moi avons fait fabriquer notre triplet et sommes partis 5 semaines à travers la Colombie-Britannique, au Canada. Un voyage exceptionnel que l’on aurait certainement jamais imaginé sans la complicité involontaire de ce couple de pensionnés. Comme quoi un vent de face n’est pas forcément un vent défavorable…

Découvrez d’autres infos vélosophiques sur la page Facebook de Vélosophe.

Vous en voulez encore plus? Mon livre ‘La créativité liée au vélo – Bike-inspired creativity‘ est disponible via www.velosophe.be/livre -> une idée de cadeau original pour un anniversaire :)

Le vélosophe et ses deux frères sur leur triplet. Cadre fabriqué par Armand Deroy et équipé par Jean-Pierre Marrion/Giga Bike. (photo : Studionat)

Elle est pianiste et lui adepte des voyages à vélo. Et ce qui devait arriver… arriva. Comme la musique l’amusa, sa muse prit la musette. Et tous deux la poudre d’escampette. Depuis février 2010, Lou et Christophe parcourent l’Europe avec leur piano sur un vélo électrique et solaire. Notre idée était de mettre un piano d’intérieur à l’extérieur, et de surprendre le quotidien des passants. Être là où on ne nous attend pas, expliquent-ils. Une aventure qui les a déjà menés dans toute une série de lieux improbables pour des concerts improvisés. Un champs, un aquarium, et bientôt… en Belgique! Le Pianotrip sera de passage chez nous en septembre. Et si on leur réservait un concert (d’applaudissements)? Quelqu’un a une idée de lieu insolite pour une soirée musicale entre vélosophes?

En attendant, voici un petit extrait musical

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour l’ouverture de son 1er ‘Festival du voyage à vélo’, l’asbl liégeoise Roule ta bosse avait invité Claude Marthaler à venir présenter un diaporama de près de 2h sur son voyage de ‘7 ans à vélo autour du monde’. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Suisse n’avait encore jamais mis les pieds en Belgique. Une première qui a laissé rêveurs les quelque 200 spectateurs ayant pu obtenir un sésame. Il faut dire que l’homme ‘au sourire sans frein’ manie aussi bien la plume, le verbe et l’appareil photo que le coup de pédale, et ce n’est pas peu dire. Deux heures de rencontres fugaces aux quatre coins d’une terre ronde d’ivresse. Avec la plus belle des artistes, la nature. A l’instar de son ‘voyage qui n’arrêtait pas de continuer’, la soirée s’est prolongée jusqu’aux petites heures autour d’un verre (ou deux). Pour le plus grand plaisir d’une poignée de vélosophes.

Avis aux amateurs, cinq autres conférences de cyclo-voyageurs sont programmées jusque début novembre. Plus d’infos sur le site de Roule ta bosse.

Claude Marthaler entouré de Philippe Hajduk et Elena Stojanov, les initiateurs du Festival du voyage à vélo de Liège.